AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée mondiale du Sida : la population de Transua invitée à se faire dépister AIP Un responsable de la société civile de Bondoukou donne des solutions pour le maintien d’une paix durable en Côte d’Ivoire AGP Gabon: Des tests d’orientation des nouveaux bacheliers 2020 à partir du 07 décembre prochain AGP Gabon: La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption évoquées en conseil de cabinet à la Primature AGP Journée mondiale de lutte contre le Sida : 51.000 personnes infectées pour 26.000 sous traitement au Gabon APS PLUS DE 50 MILLIARDS POUR LES PÊCHES ET L’ÉCONOMIE MARITIME EN 2021 ANP Télévision Numérique Terrestre au Niger : Lancement à Tillabéri d’une campagne nationale de sensibilisation ANP Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards AGP Gabon : Une partie du commissariat de Police de Mounana emportée par les flammes APS LA JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA CÉLÉBRÉE AU MONUMENT DE LA RENAISSANCE

Le préfet exhorte la population à éviter la violence en cette période post-électorale à Adzopé


  2 Novembre      7        Politique (13182),

   

Adzopé, 02 nov 2020 (AIP) – Le préfet de la région de la Mé, préfet du département d’Adzopé, Andjou Koua, a exhorté dimanche 1er novembre 2020, la population à faire en sorte qu’Adzopé ne connaisse pas de violences après l’élection présidentielle du 31 octobre lors d’une rencontre qu’il a eu avec les chefs traditionnels et les leaders des jeunes.

Pour lui, la journée du vote a été très tendue dans le département et même dans la région avec les violences qui ont occasionnée le décès de trois personnes et la destruction de nombreux biens à Akoupé.

Il a demandé aux chefs traditionnels et aux leaders des jeunes à faire en sorte d’éviter que la violence ne gagne Adzopé au point de plonger la région dans le gouffre. « Nous devons nous parler. Adzopé est la capitale de la région de la Mé. Si le feu arrive à Adzopé, on est foutu », s’est-il inquiété.

Par ailleurs, il a remercié les chefs traditionnels et les leaders des jeunes pour la sensibilisation de la population grâce à laquelle la ville d’Adzopé n’a jusque-là pas connu de violence et les a exhorté sà continuer dans le même sens afin que la ville demeure dans un climat de paix.

Dans la même catégorie