APS TOUTES LES PERSONNES AYANT COMMIS DES ACTES DE VANDALISME SERONT TRADUITES EN JUSTICE (MINISTRE) AIP Vers une collaboration entre la FAO et l’UNESCO en vue de réaliser les ODD en Côte d’Ivoire (Communiqué) AMI Ouverture du congrès constitutif de l’Union des anciens ministres de Mauritanie AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus 33.000 soldats pour sécuriser les élections législatives (CEMGA) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La CEI Bouaflé déploie ses agents électoraux AIP Après la Côte d’Ivoire et le Ghana, la Guinée procède au lancement de la vaccination de masse contre la COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le financement privé de la recherche publique au centre de la rentrée solennelle 2021 du CSRS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ La Cour suprême rejette le recours de l’opposant ghanéen John Mahama AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ RSF dénonce une série d’atteintes à la liberté de la presse au Sénégal (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Divo ne doit plus se transformer en champ de batailles à l’occasion des élections (Wanep-CI)

LE PREMIER MINISTRE LANCE LE DEMARRAGE DES TRAVAUX DE REHABILITATION DU TRONÇON SOKODE-BASSAR


  8 Février      12        Politique (15659),

   

Sokodé, 8 fév. (ATOP) – Le Premier ministre, Mme Victoire Tomégah-Dogbé a donné, le samedi 6 février à Sagbadaï, à 13 km à l’ouest de Sokodé, le coup de pioche du démarrage des travaux de réhabilitation et de renforcement de la Route Nationale (RN) 17 (tronçon Sokodé-Bassar) longue de 42,4km.
Outre la réhabilitation de ce tronçon, les travaux comprennent aussi l’aménagement et le bitumage du contournement de Malfakassa (24km); l’aménagement et le bitumage de la bretelle reliant la RN 1 à la RN 17 dans la ville de Sokodé (2km). Il est prévu aussi l’aménagement et le bitumage de la bretelle de Binaparba (6,6km), soit 75km au total.
L’objectif du projet est d’assurer la viabilisation d’un second axe routier, autre que la RN1 entre Sokodé et Mango ; de stimuler le développement socio-économique de la zone du projet. Il s’agit aussi de favoriser l’intégration régionale à travers la promotion des échanges commerciaux vers les pays de l’hinterland notamment, le Mali, le Niger et le Burkina Faso, afin de réduire les coûts de transport.

D’un coût global de 35,29 milliards de F CFA, les travaux de réhabilitation de ce tronçon qui vont durer 24 mois, ont été attribués à l’entreprise tunisienne Soroubat. Les prestations de contrôle et de surveillance de la qualité des travaux seront assurées par le groupement de bureaux Africa Engeneering/Caem/Betra pour un montant de 727,28 millions de F CFA pour une durée de 26 mois.

Par ailleurs, les travaux d’aménagement et de bitumage du tronçon Kaatchamba-Sadori long de 60 km, sont financés par la BOAD, la BIDC et l’Etat togolais.
Pour la ministre des Travaux Publics, Mme Zouréatou Kassah-Traoré, ces travaux sont une partie intégrante d’un vaste programme de construction de la RN17 sur une longueur de 200km, qui part de Sokodé et aboutit à Sadori dans la préfecture de l’Oti en passant par Bassar et Dankpen. Au regard de l’importance vitale de ce projet pour les usagers et pour l’économie du pays, la ministre a invité les responsables de l’entreprise et ceux du bureau de contrôle à asseoir une bonne communication et à mettre en place un plan de gestion sociale et environnementale du chantier pour réduire les risques de nuisance et d’accidents.

Les préfets de Tchaoudjo, Col. Mompion Matéindou et de Bassar, Col. Bonfoh Faré Jean, ont remercié le Premier ministre pour sa présence qui témoigne de l’intérêt qu’elle accorde au développement du Togo prôné par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Ils ont, au nom des bénéficiaires, indiqué que la réhabilitation de ce tronçon va mettre fin aux calvaires des usagers. Les deux représentants du pouvoir central ont encouragé Soroubat à exécuter les travaux à temps et dans les règles de l’art.

En marge du lancement de ces travaux d’aménagement routier, la cheffe du gouvernement a visité le centre agro-industriel de production et d’exportation de noix de cajou. Mme Tomégah-Dogbé a également échangé avec les membres de la Fédération des unions des sociétés coopératives des femmes transformatrices des graines de néré de la région Centrale.
La cérémonie s’est déroulée en présence des membres du gouvernement. Etaient également présents, des autorités administratives, politiques, des députés à l’Assemblée Nationale, des gardiens des us et coutumes, des forces de l’ordre et de sécurité des régions de la Kara et Centrale.

Dans la même catégorie