AIP Présidentielle 2020 : Patrick Achi invite le Zanzan à voter Ouattara pour pérenniser le développement de la Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet du département de Téhini a pris service MAP M. Bourita reçoit le nouvel ambassadeur de Guinée Bissau au Maroc AIP Côte d‘Ivoire-AIP/ La Journée africaine des droits de l’Homme commémorée à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’axe Tiébissou-Bouaké rouvert à la circulation après avoir été obstrué par un tronc d’arbre INFOPRESS São Vicente: Más Soncent movement denounces destruction of election propaganda material including theft of billboards INFOPRESS FAO realiza Workshop de Capacitação e Sensibilização sobre relação existente entre nutrição e comércio INFOPRESS Fogo: Sindicato Democrático dos Professores distribui máscaras aos seus associados a nível da ilha ATOP LE MINISTRE MIJIYAWA LANCE UN APPEL A LA MOBILISATION GENERALE ATOP PROGRAMMATION BUDGETAIRE ET ECONOMIQUE 2021-2023 : UN DEBAT D’ORIENTATION AU PARLEMENT

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga échange avec les jeunes de Lualaba sur la paix


  18 Septembre      10        Politique (12119),

   

Kinshasa, 18 Septembre 2020 (ACP).- Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a reçu, jeudi, à la Primature, une délégation des jeunes de la province de Lualaba, toute sensibilité politique représentée, conduite par son président Felly Mbenga Mukuna.

A l’issue de l’audience, le président de cette délégation a déclaré que celle-ci est venue remettre au Chef du gouvernement, le rapport du forum de la jeunesse sur la paix et le rôle que doivent jouer les jeunes dans la constitution de l’Etat nation, tenu du 28 au 29 août 2020.

Les jeunes du Lualaba ont sollicité l’appui du Premier ministre pour l’organisation du prochain grand forum de la jeunesse prévu en novembre dans le Nord-Kivu qui portera sur « l’identité Nationale ».

Selon Felly Mubenga, le Premier ministre Ilunga a donné son accord pour les accompagner dans la réalisation de ce programme dont l’objectif est de développer l’amour du prochain, le vivre ensemble et de couper le cordon du tribalisme. En outre, la délégation de la jeunesse du Lualaba a lancé un appel au dialogue et a invité tous les jeunes congolais à développer l’ADN de l’éthique de la citoyenneté afin de participer, de manière positive, au développement du pays.
ACP/Kayu/ODM/ NIG/ GGK

La CENCO réitère son appel aux parlementaires à adopter avec vigilance des lois en vue de la garantie de la tenue des élections

Kinshasa, 18 sept.2020 (ACP)-la CENCO a réitéré son appel aux députés et sénateurs avec vigilance des lois justes qui garantissent la tenue des élections et assurer le contrôle de l’exécution du budget concernant les les élections dans un communiqué de presse contenant les quelques recommandations utiles leur faites par les évêques membres de la Cenco publié par son secrétaire général, l’abbé Donatien N’shole.

: Le communiqué de la Cenco leur rappelle de relayer effectivement les aspirations profondes du peuple congolais au changement et à ne pas voter des lois qui rencontrent pas le bien de ce dernier, à se mettre réellement au service de ce peuple qui a opté pour le changement, à gérer utilement le temps en votant des lois qui promeuvent la démocratie plutôt que des intérêts partisans. Dans cette perspective, poursuit la source de la Cenco, la révision de la loi électorale en vue de la dépolitisation de la CENI s’avère plus que nécessaire.

L’instance suprême de l’Eglise catholique famille de Dieu en RDC demande aux parlementaires de la RDC de veiller à ce que la majorité au parlement n’abuse pas de sa supériorité numérique pour faire voter des lois peu favorables au progrès de la démocratie dans le pays, dans le même ordre, ils ont rappelé aux élus que la loi de la majorité n’est pas nécessairement synonyme de la vérité ou de la raison ni une garantie de cohésion sociale, une majorité parlementaire si légitime.

Soit-elle perd sa légitimité quand elle est déconnectée des intérêts et du bienêtre du peuple, et invités à contrôler sans complaisance les membres du Gouvernement et les mandataires de l’Etat et à ne pas chercher à modifier et à tailler sur mesure des individus ou des Partis politiques les dispositions de la Constitution particulièrement celles relatives aux modes de scrutin.

: La CENCO leur a également demandé d’être sensibles aux peines et aux souffrances et aux desiderata de la population… à respecter les dispositions réglementaires de l’organisation de l’opposition au niveau de l’Assemblée nationale et à être à l’écoute des forces vives du pays afin d’amorcer des réformes consensuelles nécessaires pour la consolidation de la démocratie.

Dominique Kobon: Au peuple congolais, le secrétariat général de la Cenco recommande de demeurer Uni et vigilant pour barrer la route à toute majorité ou minorité qui tenterait de prendre en otage le pays et son avenir par des subterfuges politiciens dilatoires.

Dans la même catégorie