ABP Les dignitaires des cultes endogènes de l’Ouémé appellent au respect des mesures prises pour la riposte contre le COVID-19 ABP Des cache-nez et dispositifs de lavage des mains offerts aux forces-vives de Parakou ABP La Cedeao annonce plus de 1 739 cas de contamination confirmés au Covid-19 dans les 15 pays membres ABP La croix rouge du Bénin sensibilise sur le Coronavirus à Abomey ABP La CSA-Bénin salue la décision de réaménagement du calendrier scolaire et appelle au maintien du dialogue social ABP Le préfet ordonne la fermeture des bars et débits de boisson dans la Donga ABP La célébration des fêtes identitaires interdites dans le Mono jusqu’à nouvel ordre ABP La Cedeao appuie les Etats membres en matériels et équipements médicaux pour lutter contre la pandémie de coronavirus ABP Les conducteurs de taxis de Djougou plaident pour l’officialisation des nouveaux tarifs de transport par les autorités ANGOP Covid-19: Le Président de la République prolonge l’état d’urgence

LE PREMIER TPE ASSEMBLÉ À DIAMNIADIO PRÉSENTÉ À BERLIN (APIX)


  29 Janvier      17        Finance (426),

   

Dakar, 29 jan (APS) – Le premier terminal de paiement électronique (TPE), assemblé en Afrique et sorti des ateliers de SEWECARD, une usine installée au Parc industriel international de Diamniadio, a été présenté récemment à Berlin, lors du forum économique entre le patronat allemand et le secteur privé sénégalais, a appris l’APS.

Le prototype en question à savoir le TPE A920 a été présenté par le directeur général de Sewacard, Tidiane Wane, au stand du Sénégal, réalisé par l’APIX.

Dans un communiqué, l’APIX précise par ailleurs qu’il s’agit d’’’un ’’TPE multiservices qui va développer l’usage des cartes bancaires et l’inclusion financière en Afrique’’.

La même source souligne que ce premier TPE assemblé en Afrique est le fruit d’un partenariat privé ’’financé pour 25 millions d’euros par une Banque allemande AKABANK et Euler HERMES’’.

Ce financement a permis à l’usine SEWACARD, récemment établie au Parc industriel de Diamniadio, de ’’développer toute la chaîne de valeurs des cartes et des terminaux électroniques, grâce à une équipe de 150 jeunes ingénieurs et techniciens en Monétique’’.

Dans la même catégorie