APS Samba Ndiobène Ka « satisfait » de l’avancement des travaux de pavage à Biscuiterie APS L’Etat et le groupe de la BAD signent deux accords de financement ANP Le Ministre du pétrole sur le chantier du pipeline Niger-Bénin dont 70% des travaux sont réalisés ANP Réunion du comité de Pilotage du suivi de la mise en œuvre de la stratégie Nationale de lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées au Niger APS Coupe du monde des clubs: Al-Hilal en finale APS Le DG de la SN-APS participe par visioconférence à un festival documentaire chinois APS La SONACOS va dégager  »10 à 13 milliards de FCFA » pour la prochaine campagne de commercialisation (DG) APS Pape Mamadou Sy rêve de signer un contrat professionnel avec un grand club MAP RDC: trois manifestants tués lors de l’attaque d’un convoi de l’ONU (MONUSCO) MAP RCA: Plus de 400 millions de dollars nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires en 2023 (ONU)

Le président de la CNPD appelle à davantage d’études sur la protection des données et de mesures de sécurité à l’ère numérique


  8 Janvier      21        Technologie (781),

   

Praia, 08 janv (Inforpress) – Le président de la Commission nationale de protection des données (CNPD), Faustino Varela, a défendu la nécessité de poursuivre les études et les mesures de sécurité pour protéger les données contre la massification des nouvelles technologies de l’information.

Faustino Varela, qui s’adressait aux journalistes ce lundi à Praia, en marge d’une visite de courtoisie de la délégation de l’Agence angolaise de protection des données (AAPD) au président de l’Assemblée nationale, Jorge Santos, a déclaré  les instruments relatifs aux droits fondamentaux devraient être approuvés par le Parlement.

“Face à l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication, il y a aussi un besoin d’études et de projets afin d’avoir des mesures de sécurité, logiques ou physiques”, a-t-il admis, en soulignant que le CNPD doit être conscient des nouveaux défis et proposer  des solutions.

Lors de la visite de la délégation de son homologue angolaise, Faustino Varela a assuré que le CNPD est en mesure de partager son expérience initiale concernant l’approbation des instruments «essentiels» pour le démarrage du fonctionnement d’une autorité de protection des données.

Dans la même catégorie