MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

Le président du CNOA veut s’inscrire dans la continuité de son précédent mandat


  5 Février      15        Politique (15371),

   

Abidjan, 05 fév 2021 (AIP)- Le président Abdoulaye Dieng, réélu à 95% des voix à la tête du conseil national de l’ordre des architectes (CNOA), à l’issue de son assemblée générale élective du 28 janvier 2021, veut inscrire ce nouveau mandat dans la continuité du précédent qui a duré trois années.

« Ce mandat s’inscrit dans la continuité du précédent, car les confrères nous donnent la latitude de continuer à préparer l’avenir. Nous nous sommes entourés de jeunes architectes qui ont de quoi à revendre et nous allons travailler à passer le levier aux plus jeunes », a déclaré vendredi 05 février 2021, M. Dieng, à une conférence de presse à Abidjan, relative à la présentation du programme du nouveau CNOA.

Pour le président des architectes ivoiriens, les architectes demeurent encore des laissés pour compte quant à l’embellie économique que connaît la Côte d’Ivoire. « Nous allons faire en sorte d’avoir la part de marché qui nous revient de droit, lutter contre les cabinets illégaux d’architectes et mettre de l’ordre dans le milieu », a-t-il assuré.

La lutte contre les « architectes complaisants » devra s’accentuer durant cette mandature selon M. Dieng. Il estime que, « des cabinets illégaux viennent de tous les pays, ne paient pas des impôts, passe par des raccourcis et réalisent des projets au détriment des architectes nationaux qui pourtant ont la compétence parce que souvent même bien formés que des compétences extérieures ».

Le président de la CNOA a salué les efforts du gouvernement, au regard de la nouvelle loi. Il a toutefois estimé qu’il faut obliger les populations à avoir recours aux services des architectes pour prévenir tous risques. « L’ordre n’est pas fait seulement pour les riches. Nous sommes disposés à travailler avec toutes les couches pour peu que la population vienne à nous », a-t-il exprimé.

Le président nouvellement élu de la CNOA préside un conseil composé de 15 membres. « Le travail conséquent qui a été réalisé par les précédents conseils doit servir de levier et permettre au prochain de progresser, d’agréger de nouvelles sensibilités et de favoriser le renouvellement des idées. Je souhaite poursuivre ce cheminement, pour combler le fossé entre les promesses nées de notre idéal et la réalité que nous vivons », avait déclaré M. Dieng à l’issue de sa réélection.

L’ordre des architectes de Côte d’Ivoire est une institution à statut particulier créé par la loi n° 70-488 du 3 août 1970 puis modifié par la loi n° 2018-868 du 19 novembre 2018 relative à profession d’architecte.

Dans la même catégorie