GNA Africaid WhizzKids United refurbishes Jisonayili Library and Clinic GNA Young trainees benefit from short-term skills training GNA Hopsans and friends organize blood donation GNA 25th Principal of PCE inducted into office GNA OPDAG demands review of benchmark valuation on local products GNA Selected indigenous Made-in-Ghana products, services nominated for awards GNA Review of the maiden Asaase Sound Clash GNA Three women coalitions jointly commend NDP and PPP STP-Press Governo remodelado com saída de duas ministras e entrada de três novos ministros e 1 Secretário de Estado AIP Monographie du département de Sinfra

Le président F. Antoine Tshisekedi discute de la maximisation des recettes de l’Etat avec les régies financières


  7 Août      20        Politique (11199),

   

Kinshasa, 07 août 2020 (ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a eu une séance de travail, jeudi dans la soirée à la Cité de l’Union africaine, avec les animateurs des régies financière, dans le but de chercher les voies et moyens de maximiser des recettes de l’État.

Selon Sele Yaguli, ministre des Finances, les participants à cette rencontre ont assisté à la démonstration d’un logiciel développé par des ingénieurs congolais de  » Solution Business Système »(SBS), une société congolaise spécialisée dans le développement des logiciels informatiques et qui s’avère extrêmement performant pour capter toutes les formes d’impôts gérés au niveau des régies financières.

Le Président de la République a donné des instructions pour approfondir l’usage de cet outil de gestion d’impôts avec les différentes régies financières, de manière à proposer des solutions immédiates et efficaces en vue de commencer son implémentation.

A une question sur la dépréciation de la monnaie nationale par rapport aux devises étrangères, le ministre des Finances a fait savoir que la Banque centrale qui gère la politique monétaire conjointement avec le gouvernement, a injecté de devises étrangères sur le marché, pour éponger l’excédent de liquidité en monnaie nationale, ce qui, a-t-il dit, a permis de réduire le taux de change, conformément aux instructions du Président de la République.

le Gouvernement et la Banque centrale sont en train de travailler pour signer un protocole de stabilité qui va viser aussi bien la stabilité du taux de change que la stabilité du taux d’inflation, pour garantir la stabilité du cadre macroéconomique dont le pays a besoin et dont la population a besoin pour maintenir son pouvoir d’achat, a encore dit le ministre des Finances.

Dans la même catégorie