APS UN RACKETTEUR SE FAIT PASSER POUR LE GOUVERNEUR DE ZIGUINCHOR APS LA TERRE EST LE PLUS GROS RISQUE DE CONFLIT AU SÉNÉGAL, SELON MACKY SALL GNA Bui gets centre to provide science, technology and robotic education GNA NDC will settle aggrieved customers of Menzgold GNA Oti has no hand in the secessionist uprising – Nana Asiakwa Inforpress Presidente do SIACSA garante que conseguiram resolver as pendências dos vigilantes privados Inforpress Autárquicas 2020: PAICV exorta Governo a parar qualquer acção que vise corromper o eleitorado Inforpress Afrobasket 2021: Seleção nacional de basquetebol defronta hoje o Tchade no primeiro jogo do torneio de Wild Card APS OUVERTURE À DIAMNIADIO DES TRAVAUX DE LA JOURNÉE NATIONALE DE LA DÉCENTRALISATION APS COVID-19 : 24 NOUVEAUX CAS DONT 7 IMPORTÉS

Le président kényan exhorte le Trésor Natoinal à maintenir inchangé le taux d’imposition sur le revenu à 25 pc


  28 Septembre      6        Economie (10033),

   

Nairobi, 28/09/2020 (MAP), Le président kényan Uhuru Kenyatta a exhorté lundi le Trésor national à envisager de maintenir le taux d’imposition sur le revenu à 25% jusqu’au 1er janvier 2021, arguant que cette mesure est de nature à protéger davantage les Kényans des effets économiques de la pandémie de coronavirus.

Intervenant lors de la Conférence nationale sur le Covid-19, organisée avec la participation des secteurs gouvernementaux, des partis politiques, du parlement et de la société civile, M. Kenyatta a aussi appelé le Trésor à maintenir inchangé le taux de la TVA à 14 pc jusqu’en janvier de l’année prochaine.

Il a également indiqué que l’allégement fiscal de 100% pour les personnes gagnant un revenu brut de 24000 shillings (environ 240 dollars) devait être maintenu au-delà de la date d’expiration du 31 décembre 2020.

Toutes les réformes ont été officiellement appliquées à partir du 28 avril, lorsque Uhuru a promulgué le projet de loi sur les lois fiscales (amendement) 2020 dans le cadre de mesures visant à protéger le public contre les effets de la pandémie de Covid-19.

« Pour continuer à amortir nos micro, petites et moyennes entreprises, le Trésor national doit envisager de maintenir la réduction du taux de surtaxe de rotation de 3 à 1 pour cent pour toutes les MPME », a également déclaré Uhuru.

Dans la même catégorie