APS THIÈS : LE GOUVERNEUR RENFORCE LES MESURES D’ENDIGUEMENT DU COVID-19 AGP BAD-Covid-19 : Mise en place d’un fonds de 10 milliards de dollars pour les africains AGP Guinée-Covid-19 : 30 nouveaux cas supplémentaires pour un total de 194 cas positifs et 11 sortis guéris AGP Matoto-Coronavirus : Au moins 544 contacts dont 27 des cas positif sont sortis du suivi AGP Guinée- Covid-19: Le dispositif guinéen qualifié d’exemplaire par la presse internationale AGP Boké-Coronavirus : Le prix du Bactigel monte en flèche AGP Boké-Insalubrité : La devanture du Bloc Administratif transformée en dépotoir d’ordures AGP Algérie-Covid-19 : Les Jeux Méditerranéens 2021 d’Oran reportés en 2022 GNA Staying at home, observing social distancing is not a punishment-Dr Aboagye GNA NHIA pays claim arrears to Health Providers

Le Président nigérien inaugure ce 20 mars à Malbaza, une cimenterie de près de 50 milliards FCFA


  19 Mars      44        Entreprises (247),

   

Niamey, 19 mars (ANP)- Le Président du Niger  Issoufou Mahamadou est arrivé mardi 19 mars dans la région de Tahoua (530 km  de Niamey))  où il inaugurera mercredi 20 mars dans le département de  Malbaza,  une cimenterie  de plus de 48 milliards de FCFA.
Le complexe industriel assure l’emploi de 347 personnes dont 276 nigériens auquel s’ajoutent des emplois indirects (approvisionnement en gypse, transport avec un besoin de 50 à 60 camions par jour), il est le fruit des investissements des privés nigériens
La société Malbaza Ciment Campany (MCC S.A) ex (SNC, société nigérienne de cimenterie), a lancé les activités de sa nouvelle usine de production de ciment 100% nigérien, devenant ainsi le premier complexe industriel privé nigérien, selon ses promoteurs.
L’usine dont la capacité de production annuelle est de plus de 650.000 tonnes avait sorti sa première tonne le 28 décembre dernier.
La société Malbaza Ciment Campany, va couvrir désormais 80% du marché domestique, ce qui va réduire les importations massives de ce produit dans le cadre des grands travaux en cours au Niger.
‘’Le passage à la phase opérationnelle de cette usine industrielle a été rendu possible grâce aux efforts des autorités de la 7ème République, et à ceux des investisseurs nigériens qui ont relevé tous les défis Financiers, Technologiques, et Humains inhérents à un tel projet ‘, estime-t-on au ministère de l’industrie.
Le Niger multiplie des réformes dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires mesuré à travers le Doing Business, le pays s’étant classé au 143ème rang.
CA/ANP- 00 94 mars 2019

Dans la même catégorie