Inforpress Fogo: Família emigrada nos EUA financia aquisição de ambulância e clínica de saúde móvel para São Filipe Inforpress SCM e Mindelo’s Floating Music Hub assinam protocolo de parceria que salvaguarda direitos autorais dos artistas Inforpress CCP promove ciclo de cinema ambiental para sensibilização da sociedade civil Inforpress MTT e DGRNI assinam protocolo de colaboração na interconexão de dados AIP L’apprentissage de la langue chinoise pour construire une communauté de destin Chine-Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Démarrage des travaux du futur Musée International d’Arts ethniques de Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le chef de Nzida désigné nouveau représentant de Grand-Lahou à la Chambre des rois AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Début de ramadan difficile pour les musulmans de Minignan Inforpress Legislativas 2021/Santo Antão: MpD fixa meta de 300 mil turistas nos próximos cinco anos com “os investimentos em carteira” Inforpress Legislativas 2021: Partido Popular volta a estar hoje em Santa Cruz

LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS


  29 Septembre      42        Economie (11632),

   

Diamniadio, 29 sept (APS) – Le chef de l’Etat Macky Sall presse le gouvernement de travailler à accélérer les réformes dans plusieurs secteurs dans le cadre de la relance de l’économie.

« Il faut faire les réformes. Moi, j’assume (…). Il faut que les choses bougent. On touche, on revient, vraiment il faut que les réformes soient achevées », a-t-il dit mardi à Diamniadio, en clôturant le Conseil présidentiel consacré à la relance de l’économie.

Macky Sall est revenu sur plusieurs réformes en cours dans le secteur des banques, de la santé, de l’industrie pharmaceutique, entre autres. Il estime qu’on « perd trop de temps dans » les réformes.

« Je souhaite que ces réformes qui sont à notre portée, soient faites. Les réformes, c’est là où le bât blesse (…). Il faut qu’on avance vers plus de réformes », a-t-il déclaré.

Il dit souhaiter que les réformes portent leurs fruits, ajoutant toutefois qu’il se refuse à des crédits importants dans un secteur où il n’y a pas de réformes.

Macky Sall a dressé les contours de la relance de l’économie, avant d’insister sur le fait que dans cette perspective, priorité doit être accordée à des secteurs tels que la santé, l’éducation, la formation, le numérique, l’industrie, entre autres.

Le président de la République a également assuré le secteur privé du soutien du gouvernement.

Dans la même catégorie