APS COUPE DU MONDE EN CHINE : LE SÉNÉGAL QUALIFIÉ APS A SAKKAL, LE VÉCU D’UN ÉDILE DE 81 ANS POUR LA RÉÉLECTION DU PRÉSIDENT SORTANT ACAP Le CNLS entame les préparatifs de la journée du partenariat national « zéro discrimination liée au VIH en RCA » APS L’IMAM DES HLM SHELTER AUX JEUNES : « CHÉRISSEZ VOTRE PAYS PLUS QUE TOUT » MAP Le Niger se félicite de la contribution du Maroc à l’organisation du Sommet de l’UA à Niamey GNA GSA, CID closes down illegal gas cylinder plant GNA Agronomist advocates irrigation farming to supplement rain-fed agriculture GNA Banker, businessman granted GHC650,000 bail for stealing and abetment APS SEYDOU DIOUF : ‘’LA MARCHE D’UN PAYS NÉCESSITE UNE PERMANENCE DANS L’ACTION’’ MAP La MAP et la FAAPA font don d’équipements techniques à l’Agence congolaise d’information

« Le principal problème de Dimbokro, c’est le chômage », estime un candidat indépendant aux municipales


  11 Octobre      27        Photos (20469), Politique (21803),

   

Abidjan, 11 oct (AIP) – Un candidat indépendant aux élections municipales à Dimbokro, Jean Kouadio Bonin, estime que « le principal problème » de cette commune « c’est le chômage », proposant de créer « plus de 3000 emplois, lutter contre la pauvreté et la cherté de la vie », s’il est élu au terme du scrutin du 13 octobre.

« Le principal problème de Dimbokro, c’est le chômage. Avec la fermeture de l’UTEXI, de la scierie et la réduction de l’effectif de OLAM notre commune est en train de sombrer », a affirmé M. Bonin lors d’une rencontre, mercredi, à Dimbokro, avec des communautés au quartier Koffikro.

Pour y remédier, il propose un plan quinquennal de développement qui sera financé en partie par le budget communal et les partenaires au développement.

Sa mise en œuvre permettra, entre autre, la création d’emplois, de lutter contre la pauvreté et la cherté de la vie à Dimbokro. « Mon combat, c’est de faire de Dimbokro une ville moderne dont le développement est tiré par une zone industrielle », a-t-il dit, rassurant sur sa capacité à transformer ce rêve en réalité, une fois élu maire.

L’ex-conseiller juridique et fiscal du bureau d’étude et développement technique (BNEDT) prévoit également d’autres investissements dans les secteurs de l’agriculture, le sport, la culture et l’artisanat, la santé et l’éducation, se rassurant qu’avec son programme de gouvernance, les électeurs lui accorderont leurs suffrages au soir du 13 octobre.

ik/ask

Dans la même catégorie