APS L’AGENDA VERT AU CŒUR DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET L’UE (AMBASSADRICE) APS MACKY SALL DEMANDE UN RAPPORT NATIONAL SUR LA SITUATION DES MARCHÉS APS NGAPAROU : INAUGURATION D’UNE ZONE ÉCOLOGIQUE COMMUNAUTAIRE ABP « Chacun des béninois peut être riche de son travail et non de l’argent de nous tous » dixit Patrice Talon ABP La ville de Grand-Popo fait sa toilette pour recevoir le chef de l’Etat ABP L’initiative « Bénin commune connect » au cœur d’une séance d’échange à Avrankou ABP Patrice Talon pour une élection présidentielle ouverte à tous ABP L’UNHCR et le CNR appuient le Ceg Vèdoko en matériel anti-Covid AIP Les nouveaux élèves de sixième du Collège Nanan Boa Kouassi III officiellement intégrés AIP Cote d’Ivoire-AIP/12 nouveaux cas de Covid-19 et 10 guéris

LE PRIX TOGOLAIS DE LA QUALITE ET LES JOURNEES NATIONALES DE LA QUALITE LANCES


  20 Octobre      76        Société (25218),

   

Lomé, 20 oct. (ATOP) – La journée mondiale de la normalisation a été célébrée en différé le lundi 19 octobre à Lomé. Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale, Kodjo Sévon-Tépé Adédzé a dans son message de circonstance lancé la 7ème édition du « Prix togolais de la qualité » et la 1ère édition des « Journées nationales de la qualité ».
Dans ce message, le ministre Adédzé a exhorté les opérateurs économiques, véritables moteurs de la croissance et le reste de ses concitoyens à adhérer pleinement aux activités programmées dans le cadre de la commémoration desdites journées et à participer massivement à la compétition du « Prix Togolais de la Qualité » (PTQ) dans le respect des mesures barrières à la pandémie du coronavirus. Il a confié que le gouvernement a mis tout en œuvre pour rendre totalement opérationnelles les structures de la qualité afin de contribuer à la promotion de la consommation locale et à l’atteinte des objectifs stratégiques Togo 2025 axé sur le port de la croissance à 7,5% et ceux du Plan national de développement (PND).
Pour l’orateur, la commémoration de ces journées servira de cadre de sensibilisation des opérateurs économiques, des techniciens des artisans, les enseignants formateurs, des apprenants, des promoteurs/gérants d’hôtels, de restaurants, de boulangeries/pâtisseries, d’officines, de pharmacie et la population tout entière sur l’importance et les bienfaits de la normalisation et de la qualité en général. La journée mondiale de normalisation offre aux pays en développement, l’opportunité de faire prendre conscience aux opérateurs économiques et aux populations de la prise en compte de la norme dans toutes les activités humaines, a précisé le ministre. C’est pourquoi, ajoute-t-il, sa célébration cette année, revêt un cachet particulier dans le pays en lien avec le « mois du consommer local ».
Pour le ministre Adédzé, sans norme internationalement reconnue, il n’y aurait pas d’échange possible dans les domaines de l’informatique, des technologies de l’information et des télécommunications, alimentaire, des services, de l’énergie et des transports.
La célébration de la journée mondiale de la normalisation se déroule cette année sous le thème « Protéger la planète grâce aux normes ». L’objectif est de rendre hommage aux experts du monde entier qui déploient des efforts dans le cadre de l’élaboration des accords techniques d’application volontaire, publiés sous forme de normes internationales.
La journée mondiale de la normalisation est commémorée chaque 14 octobre par l’Organisation internationale de normalisation (ISO), la Commission électrotechnique internationale (CEI) et l’Union internationale des télécommunications (UIT). Au Togo, elle est célébrée par le ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation local à travers la Haute autorité de la qualité et de l’environnement (HAUQE).

Dans la même catégorie