AGP CEMAC: Le programme «Les jeunes tisserands de la paix» en gestation dans le Woleu-Ntem AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Agbaou fait la promotion de l’excellence à l’école AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les femmes de Daloa invitées à s’approprier la culture de la paix pour une élection apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les femmes RHDP de la Bagoué réaffirment leur engagement pour la victoire au premier tour de leur candidat Campagne RHDP Bagoué AGP Gabon/Mekambo : Un exploitant forestier chinois arrêté pour vol de bois puis libéré APS DIX-HUIT NOUVEAUX CAS DE COVID-19, AUCUN CAS IMPORTÉ AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Anne Ouloto bat campagne pour l’union des fils du Cavally AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : la CEI sensibilise la population d’Adzopé sur les modalités du scrutin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : le développement du numérique et des TIC, l’une des priorités du candidat du RHDP GNA NDC Flagbearer ends Western Regional tour

Le Prix vert du meilleur village riverain du parc national de Taï lancé


  17 Septembre      9        Environnement/Eaux/Forêts (2166),

   

Soubre, 17 sept 2020 (AIP)- La troisième édition du Prix vert du meilleur village riverain du parc national de Taï a été lancée à Tabou au cours de la deuxième session de l’année 2020 du comité de gestion locale (CGL) du parc national de Taï.

Les candidatures au Prix vert du meilleur village riverain du parc national de Taï sont reçues jusqu’au 30 septembre.

Outre le lancement de ce prix, la deuxième session de l’année 2020 du comité de gestion locale du parc national de Taï a permis de valider un projet d’appui à une association de femmes de la localité de Djapadji pour la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus.

Ces femmes se sont distinguées par leur forte mobilisation et leur engagement pour les activités génératrices de revenus et la protection de l’environnement. Leur association dénommée ‘’Femmes Solidaires Famille Un’’ participera au cofinancement du projet à hauteur de six millions sur un total de 16 millions de francs CFA.

Le projet consistera en la culture du manioc et en sa transformation en semoule. Ces braves femmes créeront un parc à bois afin de résoudre le problème d’approvisionnement en bois énergie.

Le président du comité, le préfet de la région du Cavally, Yacouba Doumbia, s’est réjoui de ces actions en faveur des communautés.

Dans la même catégorie