ANP Visite d’Etat en Chine du Président Issoufou : arrivée à Hangzou, 1ère étape ACP L’épidémie d’Ebola dépasse le cap de 1900 cas au Nord-Est de la près de 10 mois après sa déclaration AIP Côte d’Ivoire/ Don de kits d’accouchement aux mamans de la maternité du CHU de Yopougon MAP La Chambre des représentants poursuit l’institutionnalisation de la coopération avec les parlements africains sur la base d’une diplomatie solidaire (M. El Malki) ACP RDC: Les travaux de réparation des dragues d’Inga presque terminés, selon l’Ir Ngoyi AIP Côte d’Ivoire-PS Gouv 2019-2020/ Les villes doivent se soutenir dans leur développement (Ministre) ACP RDC: Trois missions d’observation électorale recommandent la révision de la loi électorale MAP Attaque contre une église dans le nord du Burkina Faso: trois morts ACP RDC: La DGM accorde deux mois aux étrangers en séjour irrégulier en RDC pour se mettre en ordre AIP Côte d’Ivoire/ Célébration éclatée des festivités socio-culturelles dans les maternelles de l’IEP de Niakara

Le problème d’eau persiste à Tiébissou


Abidjan, 17 avr 2018 (AIP)- Le chef de centre de la Société de distribution de l’eau en Côte d’Ivoire (SODECI) à Tiébissou, Félix Doh, s’inquiète de la pénurie d’eau qui persiste depuis plusieurs années dans le département.

« Le seuil d’exploitation de la prise d’eau est dépassé. S’il ne pleut pas régulièrement pendant une semaine ces jours-ci, la production d’eau sera impossible. Nous avons besoin d’au moins 800 m3 d’eau par jour pour approvisionner la population et nous ne pouvons pas en produire 300 », a-t-il indiqué vendredi, lors d’une visite sur le site de production d’eau de la société à Tiébissou.

Le responsable de la SODECI a plaidé pour une solution rapide. « L’eau est verdâtre et si nous recueillons 50 m3, nous ne pouvons en tirer que 25. Le lac est asséché et ne permet plus une exploitation. Il est agressé par les bœufs qui vont y boire et les exploitants agricoles qui l’utilisent pour les cultures maraîchères », a-t-il déploré.

Depuis plus de trois semaines, tous les nouveaux quartiers et ceux situés en hauteur ne reçoivent plus d’eau et avec eux les villages de Gbomi-zambo et Kondeyaokro, situé à 5 km de Tiébissou sur l’axe Tiébissou-Yamoussoukro.

A pareil époque de l’année dernière, cette même pénurie d’eau avait engendré une marche des fonctionnaires et d’autres populations de la ville de Tiébissou pour réclamer des solutions durables, mais aucune solution n’a été trouvée jusqu’à présent.

kbm/bsp/cmas

Dans la même catégorie