APS LA COSYDEP EST UNE ORGANISATION ’’INCONTOURNABLE’’ (PCA) APS CAN 2019 : KRÉPIN DIATTA ET CISSÉ SUR LE PROCHAIN MATCH CONTRE LES FENNECS APS MAIRIE DE DAKAR : 1, 3 MILLIARD CONSACRÉ À LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN 2018-2019 (RESPONSABLE) NAN 25 handball coaches participating in Olympic Solidarity training in Abuja-HFN Scribe NAN CBN says 1m small holder farmers accessed finance through anchor borrowers NAN Centre urges FG to Prioritise whistle-blowers protection in anti-corruption fight AIP Des hommes invités à jouer un rôle prépondérant dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus et du sein AIP L’avancement des travaux de rénovation du CFP de Gagnoa est à 70% (Mission BADEA) AIP Agboville : près de 4 millions de francs CFA collectés pour les travaux du temple de l’église Baptiste Œuvres et Mission MAP Skhirat: La réforme du CPS de l’UA doit être guidée par des « paramètres fondamentaux » (M. Jazouli)

Le processus d’industrialisation du Congo au cœur de deux ouvrages publiés par jean-Valère Mbani


  1 Mai      52        Economie (24012), Livres (302),

   

Brazzaville, 1er mai 2016 -(ACI)- « Comment industrialiser le Congo Brazzaville » et « le management des approvisionnements », constituent les deux ouvrages publiés aux éditions l’Harmatan Congo par jean-Valère Mbani, présenté et dédicacé le 30 avril à Brazzaville.

Dans le premier livre de 65 pages, l’auteur propose une méthode susceptible de permettre l’industrialisation du Congo de manière « rapide et maitrisée ». Il s’agit pour Jean-Valère Mbani de « mettre en place une carte industrielle du Congo, en passant par des choix d’investissements prioritaires ».
« L’industrialisation du Congo est un défi. Un défi que doivent relever tous les Congolais et toutes les Congolaises », soutient l’auteur dès l’entame de son ouvrage.
Jean-Valère Mbani souligne que le Congo connait ces dernières années une avancée significative sur plusieurs plans visant à favoriser l’émergence du pays d’ici à l’an 2025. Ces avancées, a-t-il dit, s’expliquent par une stabilité et une volonté des dirigeants de doter le pays des infrastructures de base à travers les différents programmes de sociétés du président de la République.
En 202, reconnait l’auteur, le Congo a réalisé un taux de croissance moyen de 5% et constitue un atout majeur pour les finances du pays. « Le Congo affiche ces dernières années des budgets annuels parmi les plus importants de l’Afrique francophone subsaharienne », souligne Jean-Valère Mbani, reconnaissant que le Congo est actuellement un vaste chantier où les routes, les aéroports, les installations énergétiques, les infrastructures de base et d’autres investissements conséquents sont visibles à travers le pays.
Dans le modèle économique de l’industrialisation du Congo, l’auteur propose de doter le pays d’un outil de pilotage de la politique du développement industriel, permettant d’avoir une économie forte soutenue par l’industrie.
Cette industrialisation mise en place de façon « stratégique » contribuerait à la création de la valeur ajoutée (source de richesse dans le pays), l’amélioration du PIB national, la réduction considérable du chômage, l’acquisition d’un savoir-faire technique, technologique et scientifique, la réduction des importations et donc l’amélioration de la balance commerciale sans oublier la réduction des coûts des produits manufacturés.
Jean-Valère Mbani propose concrètement une méthode de développement économique du Congo en cinq points à savoir : le cadre préparatoire et conceptuel de l’industrialisation, les mécanismes de mise en œuvre des investissements, le fonctionnement des entreprises créées, l’évaluation des résultats et les outils de continuation d’exploitation à mettre en place.
S’agissant du livre, Jean-Valère Mbani propose un modèle de management des approvisionnements fondé sur sept principes. Selon un constat, les entreprises notamment commerciales et industrielles rencontrent de nombreuses difficultés. Allusion faite aux pénuries, avaries, invendus et ruptures de stock.
A travers « Le management des approvisionnements », l’auteur entend sensibiliser le public sur l’existence du concept, en expliquant qu’il s’agit d’une évolution allant de la gestion des approvisionnements au management des approvisionnements.
« Il est important de savoir que le management des approvisionnements est un savoir scientifique qui n’est pas seulement basé sur des connaissances techniques mais et surtout un savoir managérial », indique l’auteur de l’ouvrage, précisant qu’il constitue une combinaison des savoirs possibles que doit détenir un manager en termes de managements des approvisionnements.
Ce document de 173 pages et 13 chapitres propose un modèle de management des approvisionnements des entreprises et organisation pour leur permettre d’assurer leur compétitivité et leur rentabilité dans un environnement concurrentiel auquel elles sont confrontées et ainsi assurer leur avenir. « Ce modèle de management des approvisionnements donnera à ces entreprises plus d’outils stratégiques de pilotage afin d’accroître leur capacité d’adaptation et d’assurer leur survie dans un monde en perpétuelle mutation », conclu l’ouvrage.
Jean-Valère Mbani est directeur gérant du cabinet d’expertise comptable Saicf. Cet expert-comptable, âgé d’une trentaine d’année est détenteur de trois masters et d’un DESS en comptabilité, en gestion d’entreprise, en audit, en contrôle de gestion et en management. Il est actuellement Doctorant en sciences politique et administratives. (ACI)

Dans la même catégorie