INFORPRESS São Vicente: 35ª edição do Festival da Baía das Gatas marcado para dias 09, 10 e 11 de Agosto ANG Presidente da República felicita PAIGC pela vitória eleitoral ANG Quatro partidos políticos assinam Acordo de Incidência Parlamentar e Estabilidade Governativa ANG Bissau determina descida do PRS INFORPRESS Santiago Norte: Câmara de Santa Cruz vence torneio de futsal solidário em favor da Loja Social e Casa da Sopa de Assomada INFORPRESS Sal: Tribunal aplica prisão preventiva a indivíduos acusados de vários crimes INFORPRESS Assembleia Municipal de São Salvador do Mundo aprecia relatório de actividades de 2018 da autarquia AGP Le football à l’avant-garde dans la lutte contre les changements climatiques AIP Les agents des douanes de Noé exhortés à travailler au maintien de la certification ISOO 9001 AIP Le comité national d’organisation du Congrès 2020 de l’UPU à Abidjan va être installé

Le programme annuel 2016 de l’Agence UMOA-Titres prévoit des émissions pour un montant total de 3.408,6 milliards de FCFA


  16 Février      44        Economie (22774), Finance (3728), Leadership Africain (797),

   

Rabat, 16 fév. 2016 (MAP) – Le programme annuel 2016 du l’agence UMOA-Titres (AUT) prévoit des émissions pour un montant total de 3.408,6 milliards de FCFA (1 euro est l’équivalent de 656 FCFA), contre 3.304 milliards FCFA l’année précédente (hors eurobonds), soit une hausse de 3,2 pc.

Un communiqué de l’AUT, rendu public lundi à Abidjan, indique que cette stabilité traduit l’ancrage des marchés financiers dans le financement des budgets des Etats de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), relevant que depuis sa création et tout particulièrement depuis 2012, les Etats de l’Union ont décidé de faire du marché régional des titres publics une source de financement privilégiée.
Aux termes de ce programme 2016, l’ensemble des émissions déclarées devraient se faire sur le marché régional. En effet, aucune opération n’est prévue sur le marché international, actuellement marqué par un resserrement des conditions de crédit et une forte volatilité réduisant grandement l’intérêt de ce type d’opération, précise-t-on de même source.
En chiffres, il ressort de ce programme que 2.688,6 milliards FCFA seront à émettre par voie d’adjudication et 720 milliards par voie de syndication en 2016.
Les émissions par voie de syndication comprennent un emprunt d’obligations islamiques (Sukuk) prévu par la Côte d’Ivoire pour un montant de 150 milliards de FCFA, poursuit la même source.
Au titre de l’année en cours, cette planification fait ressortir une répartition respective entre emprunts obligataires et émissions à court terme de 68 pc et 32 pc du montant total à mobiliser, contre 66 pc et 34 pc en 2015. Ce qui confirme la tendance observée d’une prépondérance de plus en plus importante des émissions de longues maturités.
Cette tendance, estime la même source, devrait se traduire par un rallongement de la durée de vie moyenne des titres qui devrait passer de 3,18 années en 2015 à 4,03 années en 2016.
Le rallongement de la durée de vie moyenne de la dette de marché, est en lien avec les besoins de financement à long terme issus des importants programmes d’investissements mis en œuvre dans le cadre des plans de développement des Etats de l’Union, indique-t-on de même source.
En même temps, les Etats devraient procéder à des remboursements au titre du service de la dette pour un montant de 2.179 milliards FCFA. Cela induit un financement net par les marchés qui devrait se situer à 1.230 milliards FCFA, au profit des budgets des Etats de l’Union.
La finalité de ce calendrier annuel des émissions des titres publics est d’apporter une meilleure visibilité aux acteurs du marché mais également, de participer aux efforts de transparence et de développement du marché financier régional.
A rappeler que l’Agence UMOA-Titres (AUT) a procédé à la publication du calendrier annuel des émissions de titres publics des Etats de l’UEMOA, un programme décrivant le volume d’intervention de chacun des huit Etats de l’Union en fonction des instruments et du compartiment du marché où ces titres sont émis.

LS—BI.
LA.

MAP 161539 GMT fév 2016

Dans la même catégorie