APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Le Programme Technique Financier du Niger prévoit une croissance réelle du PIB de 5,2% en 2017 et 2018 (FMI)


  7 Novembre      67        Economie (21998), Finance (3698),

   

Niamey, 7 Nov (ANP)- Le Programme Technique et Financier du Niger prévoit une croissance réelle du Produit Intérieur Brut (PIB) de 5,2% en 2017 et 2018, selon une Mission du Fonds Monétaire International (FMI) qui a  récemment séjourné dans le pays.
Le Chef de cette Mission, M Christoph A. Klingen a animé lundi après-midi, une conférence de presse dans laquelle il a précisé que ‘’ le taux d’inflation devrait rester bas, et que les prêts à la clientèle devraient progresser d’environ 10%  par an’’.
Aussi, a-t-il indiqué, ‘’ la poursuite de la politique budgétaire prudente permettra d’ancrer la stabilité macro économique du pays’’.
L e Chef de la Mission du FMI au Niger, a également noté que l’exécution du budget  de l’Etat a été satisfaisante en 2017, malgré les problèmes sécuritaires  et l’évolution défavorable des cours des matières premières en particulier pour l’uranium’’.
Il a  par ailleurs relevé que les principaux objectifs du Gouvernement ont  été atteints grâce à un rigoureux contrôle des dépenses’’   précisant  que ‘’ les recettes n’ont toutefois pas atteint le niveau prévu’’.
‘’ La mise en œuvre des reformes structurelles progressent même si plusieurs d’entre elles tardent à se mettre en place’’ a constaté M Christoph, dont le séjour au Niger, avait pour objectif de mener des discussions sur la première revue du Programme appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC).
Ce Programme a  été approuvé par le Conseil d’Administration du FMI,  le 23 janvier 2017, rappelle-t-on.
AMC/ANP/NOV 2017

Dans la même catégorie