LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

Le Programme Technique Financier du Niger prévoit une croissance réelle du PIB de 5,2% en 2017 et 2018 (FMI)


  7 Novembre      76        Economie (23921), Finance (3776),

   

Niamey, 7 Nov (ANP)- Le Programme Technique et Financier du Niger prévoit une croissance réelle du Produit Intérieur Brut (PIB) de 5,2% en 2017 et 2018, selon une Mission du Fonds Monétaire International (FMI) qui a  récemment séjourné dans le pays.
Le Chef de cette Mission, M Christoph A. Klingen a animé lundi après-midi, une conférence de presse dans laquelle il a précisé que ‘’ le taux d’inflation devrait rester bas, et que les prêts à la clientèle devraient progresser d’environ 10%  par an’’.
Aussi, a-t-il indiqué, ‘’ la poursuite de la politique budgétaire prudente permettra d’ancrer la stabilité macro économique du pays’’.
L e Chef de la Mission du FMI au Niger, a également noté que l’exécution du budget  de l’Etat a été satisfaisante en 2017, malgré les problèmes sécuritaires  et l’évolution défavorable des cours des matières premières en particulier pour l’uranium’’.
Il a  par ailleurs relevé que les principaux objectifs du Gouvernement ont  été atteints grâce à un rigoureux contrôle des dépenses’’   précisant  que ‘’ les recettes n’ont toutefois pas atteint le niveau prévu’’.
‘’ La mise en œuvre des reformes structurelles progressent même si plusieurs d’entre elles tardent à se mettre en place’’ a constaté M Christoph, dont le séjour au Niger, avait pour objectif de mener des discussions sur la première revue du Programme appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC).
Ce Programme a  été approuvé par le Conseil d’Administration du FMI,  le 23 janvier 2017, rappelle-t-on.
AMC/ANP/NOV 2017

Dans la même catégorie