GNA GNCCI establishes credit union to support businesses GNA Ghanaians are appreciative of President Akufo-Addo’s achievements- CVM GNA New National decentralisation policy and strategy to promote downward accountability and economic development GNA NADMO, police probe death of Ghanaian juvenile players AIP Côte d’Ivoire –AIP/Des journées de valorisation de l’agriculture pour faire revivre la coupe nationale du progrès (Présidente AVA) AIP Côte d’Ivoire –AIP/ Le ministre de l’Agriculture rend hommage aux producteurs de Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des kits scolaires offerts une école franco-arabe à Grand-Bassam APS FILIÈRE MIL : LE SUCCÈS D’UNE ASSOCIATION SÉNÉGALAISE INSPIRE D’AUTRES PAYS APS MACKY SALL INVITE LE SECTEUR PRIVÉ À INVESTIR DANS LA FILIÈRE LAIT APS KAFFRINE : MAYACINE CAMARA PROMET DE DISTRIBUER 15.000 MASQUES POUR LA VISITE DE MACKY SALL

LE PROJET CHOCOLAND LANCE A BROUNFOU


  4 Août      17        Economie (9692),

   

Kougnohou, 4 août (ATOP) – Le maire de la commune Akébou I, Sodagni Yawo a lancé, le jeudi 30 juillet à Kougnohou, le projet Chocoland, un projet de renforcement des capacités des Organisations de producteurs forestiers et agricoles (OPFA) en technique de valorisation et de transformation de café, du cacao et d’autres produits issus de la forêt.
Ce projet, initié par la société Choco-Togo et financé par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), se situe dans le cadre du Projet Mécanisme Forêts et Paysans au Togo. Il permettra de valoriser, d’accompagner et de transformer les produits de rente susmentionnés à Brounfou dans l’Akébou pour une valeur ajoutée et un label qualité respectant les normes internationales. Ce projet aidera également les producteurs à maîtriser les rouages du marketing, le processus de transformation et de valorisation de la filière café-cacao et autres produits agricoles afin de générer plus de richesse et améliorer leurs conditions de vie et de travail. Il prévoit aussi l’accompagnement de toutes les organisations de transformation de karité, de tomate, de manioc et de café-cacao pour un label qualité sur le plan national et l’appui à la mise en place d’un cadre de concertation, de sensibilisation et de transformation du café-cacao dans 500 villages de la région des Plateaux. Ce projet intègre en outre la formation des producteurs sur la présentation des produits transformés pour une meilleure visibilité sur le marché international  et la création d’un agropole pour la valorisation de toutes les filières de transformations des produits afin d’éclore un tourisme agricole au Togo.
Le facilitateur du Projet Mécanisme Forêts et Paysans au Togo, Issifou Aboudoumisamilou a indiqué qu’un protocole d’accord a été signé entre la FAO et Choco-Togo afin de mettre en place dans le village de Brounfou, le projet Chocoland pour accompagner les producteurs dans la transformation de café-cacao et leurs sous-produits. Selon lui, cette transformation endogène des produits agricoles apportera non seulement une valeur ajoutée au niveau local, mais également à d’autres produits tels que le néré, l’arachide, le karité et la tomate, sur le plan national avec un label qualité made in Togo.
Le directeur technique de la filière café-cacao, Batocfètou Madjoulba a relevé l’importance du projet Chocoland. Pour lui, le gouvernement, à travers, le ministère en charge de l’Agriculture, ne ménagera aucun effort pour accompagner les promoteurs.

Dans la même catégorie