AIP Législatives 2021: L’opposition remporte le scrutin à Dabakala AIP Législatives 2021: Le secrétaire général du gouvernement Patrick Achi élu à Adzopé AIP Législatives 2021: Les populations de Sakassou soulagées après des législatives sans violence AIP Législatives 2021: Pr Séka Joseph, réélu à Yakassé-Attobrou AIP L’UJPLA s’élève contre le regain de violence contre des journalistes et des médias au Sénégal AIP Législatives 2021: Essis Emmanuel sort vainqueur des législatives à Dabou AIP Législatives 2021: Le RHDP victorieux en commune et l’opposition en sous-préfectures à Issia AIP Législatives 2021: Le PDCI-RDA, vainqueur à Daoukro-N’gattakro GNA HUAWEI nova 7i: The Mobile Gamers’ Secret Weapon! GNA COVID-19: Calvary Baptist Church encourages members to vaccinate

LE PROJET D’APPUI AU SECTEUR AGRICOLE AU TOGO PRESENTE AUX AUTORITÉS LOCALES


  23 Février      45        Agriculture (1963),

   

Afagnan, 23 fév. (ATOP) – Le projet «  appui à la riposte contre la COVID-19 dans le secteur agricole au Togo » a été présenté aux autorités locales, le lundi 22 février à Afagnan.

La rencontre est à l’actif du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural. Elle a réuni les acteurs de l’agriculture, les maires, les chefs de canton et autres personnalités. Elle a permis aux autorités locales de prendre connaissance du contenu dudit projet et de solliciter leur implication dans le processus de sélection des bénéficiaires.

En effet ce projet est une initiative de la FAO qui vient en appui aux efforts du gouvernement en matière de mesures sociales d’aide aux populations vulnérables dans le but d’atténuer les impacts de la COVID-19. Il vise à contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages les plus vulnérables ainsi que leurs revenus.

Ce projet entend mettre à la disposition de 900 ménages des kits de production (600 bénéficieront des kits d’intrants pour la production vivrière et 300 ménages pour la production maraîchère). Il permettra également de soutenir 15 maraîchers dont 5 coopératives des femmes maraîchères en kits d’irrigation y compris des citernes de collecte de l’eau de pluie. Les kits de production seront composés d’intrants notamment des semences de maïs, de riz, et soja, des semences maraichères, d’engrais, des produits phytosanitaires et de petits outillages.

Les critères d’éligibilité sont, entre autres, l’âge, le genre, le degré de vulnérabilité, l’activité, le profil de l’activité, le statut socio-économique et la localité. Les catégories de ménages à cibler sont ceux vivant de l’activité agricole et ayant des difficultés à s’assurer au moins deux repas par jour, les ménages pauvres.

Les ménages ayant pour chef une femme, des veuves pauvres, des handicapées ou une personne de plus de 60 ans ainsi que les ménages dont le chef de ménage réside dans le village depuis au moins 3 ans, seront également pris en compte.

A l’occasion, le secrétaire général de la préfecture du Bas-Mono, Edoh Komlanvi a exprimé sa reconnaissance à la FAO pour ses multiples actions en faveur des populations rurales et agricoles. Il a promis de relayer les informations reçues auprès des populations en vue de leur adhésion pour la réussite du projet.

Le directeur de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural de la région Maritime, Hounkanli Kossi Djifa a assisté à la rencontre.

Dans la même catégorie