GNA Major Mahama: My brother was not among the alleged ‘killers’-witness GNA Government Committed to Building Educational Infrastructure- MCE GNA IYes Foundation donates to Lil Win’s GMIS ACP Visite de travail à Kinshasa du secrétaire général de FICR ACP Le gouvernement appelé à créer un écosystème entrepreneurial incitatif pour les jeunes entrepreneurs ACP Eugène Diomi Ndongala libéré sous conditions GNA Vodafone Ghana launches 4G to provide faster data services GNA Ghana’s macroeconomic outlook better than five years ago – IMF GNA Environmental disaster crawling into UWR « As you sow, so shall you reap » AIP Salon du livre de Paris 2019 : La Côte d’Ivoire explique l’absence du stand Pavillon des lettres d’Afrique

Le projet de collecte, tri et recyclage des déchets plastiques lance


Lomé, le 31 mai (ATOP) – Le projet de collecte, tri et recyclage des déchets plastiques dans la ville de Lomé pour la période 2018-2020, mise en œuvre par l’ONG  Sciences et Technologies Africaines pour un Développement Durable (STADD) a été lancé le mercredi 30 mai, sur le site de recyclage dudit projet à Avénou, un quartier de Lomé.
Ce projet est appuyé financièrement par le Programme de Micro- Financement du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM) et le Service de Coopération et Action Culturelle de l’Ambassade de France à hauteur de 1.500.000 F CFA.
L’objectif du projet est de mettre en place des unités de collecte, tri et recyclage dans la capitale togolaise. Il s’agit d’élaborer un modèle de gestion et  d’accès à la rentabilité en créant des emplois. En effet au cours de la période d’exécution, des emplois directs pour 29 femmes et 9 jeunes déscolarisés sont en vue.
Selon le représentant du ministre de l’Environnement et des Ressources forestières, M. Tètou Essodom, le démarrage effectif de ce projet a permis en 3 mois d’activités de collecter, de recycler plus 50 tonnes de déchets plastiques. Il a indiqué que 19 emplois permanents pour en majorité des personnes défavorisées et des jeunes déscolarisés et sans grande qualification, ont été créés. M. Tètou a ajouté que plus de 1500 ménages ont été également sensibilisés. Il a fait savoir que les résultats encourageants en si peu de temps doivent inspirer et susciter l’adhésion d’autres partenaires techniques et financiers pour la réussite de ce projet environnemental, économique et social.

Le directeur exécutif de l’ONG STADD, Bemah Gado a fait l’historique de son projet démarré en 2013 à l’université de Lomé alors qu’il était encore étudiant. Par ce projet, ils ont voulu susciter la prise de conscience de tous en matière de gestion de l’environnement en améliorant le cadre de vie de l’université. Pour M. Bemah, ceci constitue aussi une opportunité de commercialisation de déchets plastiques recyclés au Ghana après une prospection menée dans ce pays.
L’ONG STADD est chargé de collecter, de trier et de recycler les déchets plastiques depuis 2013. La mairie de Lomé ayant constaté ses efforts a accepté de les accompagner en mettant à sa disposition un site pour la construction d’une unité pour ses travaux. En 2016 avec l’appui financier de FAIEJ pour un montant de 4.913.000 F CFA et le concours des projets verts de l’ANASAP à hauteur de 1.500.000F CFA, l’ONG a démarré la construction de l’unité de recyclage et a acquis une machine pour ses travaux.
ATOP/ASA/AAA

Dans la même catégorie