APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP « Un milliard de francs CFA pour soutenir l’écosystème du numérique au Bénin » dixit Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze

Le projet de loi relatif à la réorganisation de l’Agence Maghreb Arabe Presse ambitionne de doter l’Agence d’un cadre juridique avancé et adapté à ses missions stratégiques (Ministre)


  2 Août      81        Innovation (317), Médias (3202), Photos (20309),

   

Rabat, 01/08/2016 (MAP)- Le projet de loi n 02-15 relatif à la réorganisation de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP) découle de multiples référentiels dans le but de doter l’Agence d’un cadre juridique avancé et adapté à ses missions stratégiques, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Présentant ce texte devant la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, M. El Khalfi a passé en revue les plus importantes nouveautés apportées par ce projet modifiant et complétant le Dahir portant loi n° 1-75-235 créant la MAP.

Ces nouveautés, a fait savoir le ministre, concernent essentiellement la valorisation de l’identité nationale, la consolidation du rayonnement du Maroc et le renforcement de sa présence à l’échelle internationale, la contribution à faire entendre la voix du Royaume dans les instances nationales et internationales, outre la mise à disposition de l’information aux usagers, sous toutes les formes de technologie et via l’ensemble des supports et des médias actuels et futurs.

Et d’ajouter que ces nouveautés résident aussi dans le fait de permettre à la MAP d’offrir des services de rédaction et de la publication multi-langues et d’autres services à forte valeur ajoutée, de réaliser des actions de consulting, d’assistance technique et de formation aux niveaux national et international, et de développer la recherche pratique en vue de promouvoir le secteur de l’information, de la presse, de la publication, de la communication.

Ce projet de loi mise également sur la création d’un comité chargé de la stratégie et de la veille technologique, d’un conseil de rédaction et d’un conseil paritaire de gestion, a relevé le ministre, ajoutant que le texte prévoit aussi la nomination par le conseil d’administration d’un médiateur externe de l’Agence (ombudsman), chargé de recevoir les avis et les remarques des clients et des usagers de l’Agence au sujet des produits et des contenus qu’elle commercialise.

M. El Khalfi a, par ailleurs, évoqué la possibilité pour la MAP de créer des filiales et d’acquérir des participations dans des entreprises privées ou publiques à l’échelon national et international dont le champ d’action s’inscrit dans le cadre des missions et des activités de l’Agence.

Et le ministre de préciser que ce texte repose sur nombre de référentiels, notamment les Hautes orientations royales, la Constitution de 2011, outre la charte de bonne gouvernance des services publics, les conclusions de l’étude stratégique sur « une agence leader en Afrique et inscrite au 21ème siècle », les expériences comparatives et la charte de rédaction de l’Agence.

Selon le ministre, le projet vise également à promouvoir les missions de la MAP en tant qu’établissement médiatique national et à permettre aux citoyens l’accès à l’information de manière professionnelle, neutre, précise, transparente et ouverte sur les supports technologiques modernes de façon à permettre à l’Agence de dépasser le stade de la production de la seule dépêche en papier pour entrer de plain-pied dans le monde des agences mondiales modernes, qui adoptent des méthodes développées de gestion, basées sur la diversification et la modernisation du produit.

Parmi les objectifs du texte figure également le renforcement du rôle de l’Agence dans la préservation de la diversité linguistique, culturelle et politique de la société marocaine, a-t-il poursuivi, relevant que le respect de la diversité constitue un atout distingué dans l’action de la MAP et se reflète plus concrètement dans la couverture des activités des partis politiques et des organisations syndicales, toutes appartenances confondues.

Le projet a aussi comme but de valoriser l’expérience de la MAP dans le rayonnement du Royaume et servir les usagers au niveau international dans la perspective de renforcer sa compétitivité sur les plans continental et international pour en faire une agence globale oeuvrant pour faire entendre la voix du Royaume et défendre les causes nationales avec efficacité et professionnalisme.

Ce projet vise aussi à améliorer la gouvernance de la MAP en tant qu’établissement stratégique qui accompagne l’Etat dans le domaine médiatique et à permettre aux journalistes et au personnel non journaliste de cet établissement de réaliser ses missions stratégiques, a-t-il expliqué.

Et de conclure que le processus de modernisation de la MAP a franchi des étapes considérables entre 2012 et 2016 permettant ainsi de réaliser l’objectif d’édifier une agence leader en Afrique et inscrite au 21ème siècle.

TI- AR-OM

Dans la même catégorie