MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

LE PROJET DE MÉTROLOGIE VISE À RENDRE LES ENTREPRISES SÉNÉGALAISES COMPÉTITIVES (RESPONSABLE)


  18 Août      16        Economie (9786),

   

Diourbel, 18 août (APS) – Le Projet de métrologie, d’un coût de 1 milliard 228 millions 877 mille 155 FCFA, cherche à aider les entreprises sénégalaises à devenir compétitives sur le marché international en mettant l’accent sur la qualité des produits, a indiqué, mardi à Diourbel, Ibrahima Sarr, commissaire aux enquêtes économiques, chef de la division de la métrologie.

‘’C’est un projet financé à hauteur de 1.228.877.155 FCFA, avec une contribution de 750 millions FCFA du Cadre intégré renforcé (CIR), un organe multi-donateur de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et un apport de 478.877.155 francs de l’Etat du Sénégal, sur une période de trois ans’’, a-t-il précisé.

Il s’exprimait au cours d’une rencontre de partage et de vulgarisation du projet avec les acteurs de la région de Diourbel.

Selon lui, ‘’ce projet a pour objectif de permettre un accès des produits sénégalais [au marché international] en mettant l’accent sur la conformité des produits pré-emballés’’.

Dans un monde globalisé, dit-il, ‘’les entreprises sénégalaises doivent être présentes partout dans le monde’’. Pour ce faire, souligne-t-il, elles doivent répondre aux exigences du marché international en termes de qualité des produits.

Il indique que ce projet d’envergure nationale fait une part belle à la gent féminine pour réduire la pauvreté et booster l’économie nationale.

‘’On doit accompagner les entreprises dans la certification globale ou la certification bio. Ce sont des certifications qui permettent d’atteindre les marchés internationaux et dans le processus de sélection, la part belle est réservée à la gent féminine’’, a déclaré Ibrahima Sarr.

Il a précisé que le projet est destiné à accompagner les industriels et les transformateurs qui vont exceller dans la qualité.

‘’On voudrait de plus en plus qu’il y ait des transformateurs,
des industriels qui essaient d’avoir des produits de bonne qualité et si on les identifie, le projet peut les accompagner, pour que les produits soient certifiés’’, a-t-il expliqué.

Le projet vise par ailleurs à renforcer le secteur de la métrologie qui rencontre d’énormes difficultés parmi lesquelles l’obsolescence des textes législatifs et réglementaires.

‘’Le projet nous a trouvés sur le terrain, il ne fait que nous renforcer. Nous y sommes déjà maintenant. Incessamment, nous attendons le matériel qui est destiné à tous les services régionaux’’, a pour sa part dit le chef du service régional de commerce de Diourbel, Amadou Touba Niane.

Mais, selon lui, l’impact du projet ne peut être réel qu’avec l’actualisation des textes de la Direction de la métrologie du Sénégal.

‘’Les dispositions législatives et règlementaires seront revues et il y aura donc un renforcement en texte pour rendre beaucoup plus attractif le travail que nous faisons’’, a-t-il souligné.

Dans la même catégorie