ANP Permettre aux pays pauvres d’accéder aux futurs vaccins contre la Covid 19 AGP Boké-Société ; Des vivres et de matériels de construction aux populations du village Kotobolia. AGP Dubréka/Education : Les résultats de 2020 jugés satisfaisants d’après la DPE. AGP Boké-Politique: La marche du FNDC étouffée AGP Labé : lancement de la campagne électorale du RPG Arc en Ciel sous fond de tension. ANG Cooperação/Presidente do Níger realiza visita de trabalho a Bissau ANG Saúde Pública/Durão Barroso nomeado presidente da Aliança Global para as Vacinas ANG Novo ano letivo / Alunos vão as aulas aos sábados ANG EUA-Eleições/ Joe Biden diz a Trump que se cale em debate conflituoso ANG Covid-19/UE sensibiliza Governo para economia ecológica

Le projet de Protection de l’enfance et de promotion des droits de l’enfant lancé


  4 Septembre      5        Société (23209),

   

Porto-Novo, 04 Sept. (ABP) – Le Réseau des Structures de Protection des Enfants en Situation Difficile (ReSPESD) et SOS Village d’Enfants du Bénin ont lancé jeudi à Natitingou, le projet de Protection de l’enfance et de promotion des droits de l’enfant (PEPDE) dans les départements de l’Atacora et de la Donga.

Ce projet fiancé par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) vise à promouvoir les droits des enfants au Bénin et à renforcer leur protection dans les départements de l’Atacora et de la Donga. Au-delà du lancement du projet, la rencontre de Natitingou permettra également de former et de recycler les parties prenantes dudit projet, d’harmoniser les documents des activités d’accueil et de référencement des cas puis d’élaborer la charte de fonctionnement des points focaux Protection de l’Enfant.

Pour le Manager du programme de développement de SOS Village d’enfant du Bénin, les questions de violation des droits des enfants est planétaire. C’est ce qui explique, a indiqué Bignon Danon, la duplication du projet de protection de l’enfance et la promotion des droits de l’enfant dans les départements de l’Atacora et de la Donga.

« Je voudrais vous remercier d’offrir une chance à tous les enfants vivant dans les conditions difficile, j’espère que votre engagement sera à long terme », a souhaité la fille maire de la commune de Natitingou, Shafeekath Ashanti.

Les enfants des départements de l’Atacora et de la Donga, à travers leur porte-parole  Azimath Fousséni, ont saisi l’occasion pour plaider en faveur de leur protection et du respect de leurs droits.

Le chargé de mission du préfet de l’Atacora Maguidi Kora Gbéré s’est réjoui de cette heureuse initiative et a rassuré de l’engagement de l’autorité départementale pour une mise en œuvre efficace du projet. Il a par ailleurs exhorté les acteurs de la protection des droits de l’enfant à redoubler d’effort et surtout à veiller en milieu communautaire dans les zones reculées à l’égalité et à l’équité au profit des enfants surtout les filles.

ABP/IM/MS

Dans la même catégorie