ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

LE PROJET DE REBOISEMENT ET DE RESTAURATION DES PAYSAGES FORESTIERS LANCE DANS PLUSIEURS PREFECTURES


  19 Août      26        Société (23129),

   

Lomé, 19 août (ATOP) – Le projet de reboisement et de restauration des paysages forestiers au Togo a été lancé au cours du mois d’août dans plusieurs préfectures du Togo.
Il s’agit des préfectures de Tchaoudjo, de Bassar, de la Kéran, de Tône, Doufelgou, de l’Oti, Wawa, Tchamba, d’Agou, de l’Ogou et du Moyen-Mono. Les cérémonies de lancement ont été marquées par la mise en terre de diverses espèces végétales, entre autres, terminalia superba (fraké), triplochyton scleroxylon, afzélia SP (linké royale), cola grandifaliola et khya grandifaliola, ceiba pentandra, khaya sénégalensis, Afzelia africana, Gmelina arborea, l’Anarcadium occidentale et Parkia biglobosa.

A travers ce projet, le Togo envisage restaurer 1,4 millions hectares de paysages déboisés et dégradés à l’horizon 2030 pour répondre à l’axe 3 effet 12 du Plan national de développement (PND) qui a trait à la gestion durable des ressources naturelles et à la résilience aux effets des changements climatiques. Cette initiative permettra, à terme, la création de nouvelles plantations et des agro-forêts, l’enrichissement des forêts dégradées, l’amélioration de la fertilité des sols dégradés et la création des emplois verts temporaires au profit des communautés.

*Dans la préfecture de la Binah, en marge de cette opération de reboisement, les jeunes cadres de la préfecture ont procédé au lancement de leur site Web : www.binahenmarche.com. Selon le présentateur de ce site, Ekpawou Mabèza, chef division Renseignement et Prévention de la Corruption à l’OTR, ce site permettra de satisfaire les jeunes dans leur besoin de communiquer.

En lançant le projet, les préfets ou secrétaires généraux, ainsi que les directeurs préfectoraux de l’Environnement, du Développement durable et de la Protection de la nature des différentes localités ont indiqué que la préservation de l’environnement occupe une place de choix dans la politique du chef de l’Etat et dans le PND avant d’inviter les populations à la base à prendre conscience de cette politique, afin que d’ici 2030, le Togo puisse être prêt à lutter contre la désertification.

Selon ces derniers, cet important projet de reboisement permettra à la forêt de jouer son rôle social, économique, environnemental et climatique pour le bien-être des populations. Ils n’ont pas passé sous silence les actions du gouvernement intégrant la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des Forêts (REDDF) au Plan National de Développement (PND) et exhorté les organisations de la société civile, acteurs de la protection de l’environnement à accompagner l’Etat pour la réussite de ce projet de reboisement.
Dans toutes ces préfectures, les opérations de reboisement ont mobilisé différentes couches sociales, notamment des autorités administratives, traditionnelles, religieuses et militaires. ATOP/AR/

Dans la même catégorie