GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

LE PROJET PAGDEL PRESENTE AUX MAIRES ET LEADERS COMMUNAUTAIRES DU MOYEN-MONO


  20 Août      13        Politique (11370),

   

Tohoun, 20 août.  (ATOP) –   Le Programme  d’appui au renforcement de la gouvernance locale,  démocratie participative et développement local (PAGDEL) a été présenté aux maires, aux chefs cantons et aux comités cantonaux de développement (CCD), au cours d’un atelier tenu  le mercredi 19 août à Tohoun.

Piloté par l’ONG  Entreprises Territoires et Développement (ETD), ce projet  s’inscrit dans la mise œuvre du processus de la gouvernance participative et du développement économique, basé sur la solidarité entre les communes et les actions citoyennes des acteurs économiques locaux. Il prend en compte les préfectures de Haho, du Moyen-Mono et de Blitta pour une durée de trois ans.

 

Cofinancé par l’Union Européenne (UE) et l’ONG Genève Tiers Monde (GTM) à hauteur de 483.000.000 F CFA, ce projet a pour objectif  d’accompagner les maires et leurs techniciens dans la gestion des communes, la mobilisation des finances locales et l’animation de leur territoire. Il envisage également le renforcement de la solidarité intercommunautaire, la promotion du développement économique à travers les initiatives locales, environnementales, impliquant les jeunes, les femmes, les coopératives de producteurs et la création des unités de transformation des produits agricoles.

Les participants ont été entretenus sur plusieurs thématiques. Ces thématiques ont porté sur le renforcement des capacités organisationnelles et institutionnelles, l’implication  des citoyens dans la gestion économiques des communes et la mise à disposition d’infrastructures innovants de collecte et de traitement des données.

 

Le directeur général de l’ONG ETD, Komi Abitor a rappelé l’importance de ce projet.  Il a souligné c’est un outil qui permet d’améliorer les conditions de vie des populations par la  promotion de la démocratie participative locale et la collaboration entre les sociétés civiles et les pouvoirs publics locaux, dans la mise en œuvre des actions et des services de qualité.

Le préfet du Moyen-Mono, Col. Djato Nadjindo Dana a remercié l’ONG  ETD pour les multiples projets  exécutés au bénéfice des populations. Il a demandé aux acteurs de jouer leur partition pour la réussite du PAGDEL.

Pour le maire de la commune Moyen-Mono I, Awity Mensah Djidjole Pierre les projets de l’ETD dans le Moyen-Mono ont permis d’améliorer les services sociaux économiques. Ces projets seront un atout pour nos conseils communaux pour des actions de contrôle, de visibilité et pour une amélioration des conditions de vie des populations, a-t-il ajouté.

L’ONG  Entreprises Territoires et Développement (ETD) se veut depuis 2010, une structure inculquant les notions de développement locale et de démocratie, afin de conduire progressivement à l’autonomie de gestion locale des populations. Elle a déjà piloté les projets tels que le Programme d’Appui à la Gouvernance Locale et des Organisations Civiques (PAGLOC) et  le Programme d’Appui à la Gouvernance Locale et le Développement Durable  (PAGL2D).

Dans la même catégorie