GNA HUAWEI introduces huge storage, stellar audio setup Y6s smartphone GNA NPP’s number one position is a step forward- Veep GNA ARB Apex Bank opens branch in Koforidua ANP Dr Abdallah Souleymane candidat investi par le parti ‘’Niger en Avant’’ candidat aux élections présidentielles 2020-2021. ANP Fin à Zinder de l’atelier de sensibilisation des Médias sur la participation politique des femmes ANGOP Covid-19: Angola regista 197 novas infecções GNA Eastern Regional NABCO trainees celebrate two years of working GNA I wish you die in prison-Judge to convict who defiled his two-year-old granddaughter GNA Cocoa Management System is an innovation for smooth implementation of Cocoa Farmers’ Pension Scheme -Veep AIP Côte d’Ivoire: COMMUNIQUE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE

Le projet WebLab a formé 14000 jeunes depuis sa mise en œuvre – coordinateur


  29 Septembre      9        Société (24141),

   

Praia, 29 sept (Inforpress) – La coordinatrice du projet WebLab, Luísa Chantre, a considéré le projet comme un moyen de masser la culture numérique qui a généré des opportunités pour l’adoption d’outils de travail, depuis sa mise en œuvre, à 14 mille capverdiens.

Luísa Chantre a fait cette réflexion dimanche dans des déclarations à Inforpress dans le cadre de la formation que le projet a menée, cette fois à 35 enfants et jeunes de Safende qui, à travers le projet «Smart Safende», ont reçu une formation en robotique et multimédia.

«Les formations qui se déroulent dans les domaines de la robotique et du multimédia ont été choisies par l’association, mais nous avons plus de domaines de formation. À l’heure actuelle, notre objectif est de massifier la culture numérique et de garder les jeunes occupés de manière utile », a-t-elle déclaré.

L’idée de la formation, a-t-elle souligné, est de transformer Safende en un quartier intelligent, avec des actions concrètes pour stimuler l’utilisation des TIC (technologies de l’information et de la communication), car, selon lui, la finalité du projet WebLab est d’apporter les technologies aux communautés.

Grâce à cette formation, a-t-elle expliqué, de nombreux jeunes apprennent à développer un «site Web» et à développer des «mises à niveau» pour ouvrir leur propre entreprise.

Dans la même catégorie