GNA Ghana will articulate Africa’s interest on UN Security Council- President Akufo-Addo GNA Deputy Local Government Minister elected president of AARDO Inforpress Basquetebol: Selecção masculina sobe 26 posições no ranking da FIBA e está entre os 100 melhores do mundo Inforpress Ano Judicial: PR diz que “excessiva morosidade processual” é o “maior problema” do sector da Justiça AGP Labé : le projet HSD lance ses activités de formation des prestataires de santé AIP Les sociétés coopératives commercialisent trois fois plus de cacao que les traitants à Gagnoa en 2020-2021 (Conseil café-cacao) ANG ANG/Primeiro-ministro diz esperar aprovação do OGE/2022 ATOP LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET DE RÉHABILITATION ET DE RENFORCEMENT DU SYSTÈME D’ADDUCTION D’EAU À SODO ATOP PLAN INTERNATIONAL TOGO ET SES PARTENAIRES ONT CELEBRE L’EVENEMENT A SOKO-TOMETY ATOP LE PDC DE SOTOUBOUA 1 VALIDE

Le quotidien Fraternité Matin écope d’une sanction de l’ANP


  20 Octobre      43        Société (37138),

   

Abidjan, 20 oct 2020 (AIP)- L’Autorité nationale de la presse (ANP) a infligé un blâme au quotidien Fraternité Matin, pour avoir encarté dans son édition du 15 octobre 2020, un imprimé publicitaire d’un candidat, fait savoir un communiqué de l’organe de régulation parvenu mardi à l’AIP.

« Cette insertion s’est faite au mépris des dispositions de l’articles 13 de la décision N°004du 09 octobre 2020 portant réglementation de l’égal accès des candidats à l’élections du président de la République du 31 octobre 2020 aux organes de presse, qui interdisent la publicité électorale dans lesdits organes pendant la campagne », soutient la note.

Par ailleurs, l’ANP appelle l’ensemble de la presse au respect des fondamentaux de la profession dans le traitement de l’information, dans le reprise et la retranscription du discours politique.

« L’ANP invite la presse et singulièrement les journalistes à se garder d’une reprise systématique, d’une appropriation sans réserve des propos des acteurs politiques tendant à altérer durablement le cohésion sociale », indique le communiqué.

L’ANP dit observer depuis quelques jours, une escalade de la violence verbale dans le discours politique, abondamment repris par les réseaux sociaux mais également par la presse.

(AIP)

Dans la même catégorie