ACP La maternité de Mushaba à Kalemie réhabilitée par l’UNFPA ACP Dix-huit nouveaux cas confirmés d’Ebola notifiés samedi au Nord-Est de la RDC ACP Visite du ministre de la Santé au centre de transit de Beni GNA Kpone taxi drivers threaten demonstration over Michel camp Calypso road GNA Police trains church leaders in Cape Coast on security issues GNA Continue to do your best, Public Sector Workers urged ACP Appel à la mobilisation des églises en RDC pour l’éradication de la maladie à virus Ebola ACP La RDC appelée à se pencher sur la formation des ingénieurs pour son émergence ACP La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, à sa descente d’avion à Mbandaka GNA Iduapriem employees donate chairs to FIASEC

Le rapport de la mise en place du fonds de garantie des PME remis au ministre Diarrassouba


  22 Novembre      68        Economie (24413), Entreprises (1271), Photos (21287),

   

Abidjan, 22 nov (AIP) – Le rapport de la mise en place du fonds de garantie dédié aux Petites et moyennes entreprises (PME) a été remis mardi, au ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba par Guessan José, un expert ayant pris part aux travaux.

Ce document a été élaboré lundi et mardi à Abidjan, lors d’un atelier de validation technique de la mise en place du fonds de garantie dédié aux PME à l’initiative du ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME.

Le rapport englobe la répartition du capital entre l’Etat et le secteur privé, le montant qui est estimé à 30 milliards francs CFA, la spécificité des mandants et le mode de recrutements des dirigeants de la structure.

Cet atelier a permis aux experts nationaux et internationaux de faire une analyse plus approfondie dudit projet avant sa présentation en Conseil des ministres en vue de son adoption.

Après avoir reçu le rapport, le ministre Souleymane Diarrassouba a promis tout mettre en place enfin que la mise en place du fonds de garantie soit une réalité en 2018.

«La problématique du financement reste un défi. Le ministère reste engagé à trouver une solution à la création des PME », a indiqué le ministre, souhaitant que ce fonds puisse jouir d’une bonne crédibilité et une mobilisation de tous les partenaires techniques et financiers en vue de faciliter la tâche aux PME.

Dans les jours à venir, le ministre devra présenter le document en Conseil des ministres pour son adoption.

Dans sa mise en œuvre, le ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME est accompagné dans ce projet par la Banque publique d’investissement de France (Bpifrance), le Consortium Hudson/Goshen Finance et le Cabinet Bazie Koyo et Assa, pour les études nécessaires à la détermination des paramètres du Fonds de garantie.

La mise en place d’un fonds de garantie est un axe essentiel de la politique de développement des PME conformément à la loi n° 2014-140 du 24 mars 2014 portant orientation de la politique nationale de promotion des PME, indique-t-on.

bsp/fmo

Dans la même catégorie