GNA Ghana among countries of relative peace in Africa, says ex-head of UN peace operations GNA Police Ladies FC labours to pick a point against Sea Lions at home GNA Tema GHS to mark Child Health Promotion Week GNA PUCG matriculates fresh undergraduate students GNA Fire burns down Asante-Mampong College of Education administrative block GNA Clergyman urges Ghanaians to show love towards one another GNA Hollard Life launches MeBanb micro-insurance product ATOP ENERGIE PHOTOVOLTAIQUE : DES ARTISANS ELECTRICIENS DU BATIMENT DE LA « CRM KARA » FORMES ATOP VACCIN ANTI-COVID-19 : DE NOUVEAUX SITES DE VACCINATION DANS LE GRAND LOME ET LES REGIONS ATOP INSTITUTIONNALISATION DU ZAKAT AU TOGO : L’ACMT LANCE LE FONDS TOGOLAIS DE LA ZAKAT

Le Regroupement politique  Zaïre a échangé avec le Premier ministre SamaLukonde


  25 Février      17        Politique (16216),

   

Kinshasa, 25 Février 2021 (ACP) – Le Premier ministre Jean-Michel SamaLukonde a échangé jeudi dans le cadre des consultations en vue de la formation prochaine du gouvernement avec la délégation du regroupement politique « Zaïre « conduit par son Président, le sénateur Mobutu Giala.

Le Sénateur Mobutu a à l’issue des échanges indiqué qu’ils ont échangé sur l’importance du programme et l’axe selon  lequel son gouvernement va évoluer jusqu’à la fin de son mandat.
Il s’agit selon lui des aspects économiques et sociaux qui touchent pleinement la population.
Le Premier, a-t-il dit nous a également parlé de la réduction de la  taille du gouvernement pour réduire le train de vie de l’Etat et avoir une meilleure efficacité par rapport aux tâches lui confiés.
Le regroupement Zaïre compte en son sein, 2 députés nationaux, 2 Provinciaux et 1 Sénateur, renseigne-ton.

Le Rassop a répondu positivement aux consultations du Premier ministre SamaLukonde

Le Rassemblement des Forces Sociales et Politiques Acquises au changement (RASSOP) a répondu favorablement jeudi aux consultations initiées par le Premier ministre Jean-Michel SamaLukonde en vue de la formation du gouvernement.

Le ministre sortant du PTNTIC,  Emery Okundji qui a conduit cette délégation à l’immeuble du gouvernement, a indiqué au sortir des échanges que le Premier ministre leur a brossé la vision du Président de la République lui confiée pour faire  en sorte que la gouvernance du Pays puisse changer et que l’on puisse opérer des réformes qui pourront permettre à ce que l’on mobilise des ressources pour le compte du trésor public afin de satisfaire le besoin de la base.

Le chef du gouvernement, a poursuivi le ministre Okundji,  nous a fait part de la réduction d’au moins 30% de la taille du gouvernement et de la prise en compte des toutes les couches au sein du gouvernement conformément à la volonté du Président de la République.

« Nous avons appuyé cette vision du Président voulue par le Premier ministre en mettant un accent particulier sur la nécessité d’organiser les réformes dans tous les secteurs de la vie nationale,  en particulier au niveau de la CENI,  la loi électorale ainsi que dans le domaine fiscale et social « , a-t-il conclu.

CPR soutient le gouvernement de l’Union sacrée de la nation

Les députés nationaux de la Convention des progressistes pour la République (CPR), soutiennent le gouvernement de l’Union sacrée de la nation, a indiqué leur porte-parole, le député national Martin Widjilowi, jeudi, à l’issue de l’audience que leur accordée le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde dans le cadre des consultations en vue de la formation de son gouvernement.

« Nous lui avons apporté notre soutien sans faille dans le gouvernement qu’il va présenter », a lancé Martin Widjilowi, avant de rappeler leur devoir de l’accompagner et également la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.
M. Widjilowi a soutenu que le cahier des charges qu’ils lui ont transmis reprend les besoins de la population de la RDC.

« Nous (députés nationaux) avons soulevé les besoins sociaux de toutes les populations respectives, notamment l’amélioration de desserte en eau potable, l’électricité, les cas sociaux sur la gratuité de l’enseignement primaire et les difficultés d’infrastructures de base pour les écoles ainsi que la situation récurrente de la sécurité », a-t-il révélé.

Dans la même catégorie