AIP /International/ Le rôle clé du E-commerce dans la croissance des revenus des commerçants pendant la saison des fêtes (Rapport) AIP International/ L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19 AIP International/ RSF dresse le bilan de la liberté de la presse à l’épreuve de la pandémie de COVID-19 en 2020 AIP Inter/Covid-19: L’Éthiopie favorable à la production du vaccin russe Spoutnik V sur son territoire AIP La médecine esthétique sans aucune intervention chirurgicale désormais possible en Côte d’Ivoire GNA Alliance for Empowering Rural Communities educates youth on SDGs GNA Empowering employees, key to institutional growth- Union GNA Ghana records more than 2000 road accident deaths GNA GUM presents third biggest slate of parliamentary candidates in Greater Accra GNA NCCE conducts debate for Tema West Parliamentary Candidates

Le renforcement de la résilience socio-économique au Nord et au Sud-Kivu évoqué au ministère du Plan


  6 Novembre      10        Economie (10377),

   

 Kinshasa, 06 novembre 2020 (ACP)- La vice-Premier ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe  Tamukumwe a échangé jeudi avec les représentants résidents des trois agences onusiennes en RDC, à savoir, Aristide Onge  de la FAO, Edouard Beigbeder  de l’UNICEF et Susana Rico Naviliat  du PAM sur les possibilités de renforcer la résilience socio-économique des petits agriculteurs et des populations vulnérables de Walikale au Nord-Kivu, ainsi que celle de Mwenga et Walungu au Sud-Kivu, a appris vendredi l’ACP dudit ministère.

 

Présentée depuis le 16 juillet 2020 à la Vice-Premier Ministre en charge du portefeuille du Plan, l’initiative conjointe de la FAO, de l’UNICEF et du PAM vise quelques 13.000 ménages pour un financement du ministère Allemand de la Coopération et du développement de 50 millions d’Euros.

 

Selon la source, la mise en œuvre de cette initiative s’étalera sur 48 mois et devrait avoir un effet « boule de neige » sur les autres secteurs de la vie paysanne grâce, notamment à la réhabilitation des routes de desserte agricole.

Mme  Elysée Munembwe a, à cette occasion, fait le point sur l’évolution de cette ambitieuse initiative ainsi que les attentes de ses interlocuteurs.

 

Les Représentants résidents des trois agences onusiennes ont ainsi annoncé la mise en place d’une coordination conjointe du projet. Celle-ci sera basée à Goma et va rendre compte à chacune des agences, souligne la source, qui a annoncé que leurs installations dans la région sont en cours de finalisation, de même que les engagements avec les bailleurs des fonds. La sélection des partenaires locaux est  déjà lancée, précise la même source.

 

Satisfaite de l’évolution du projet, la Vice-Premier ministre, ministre du Plan a aussi insisté auprès de ses interlocuteurs sur la nécessité d’impliquer le plus de partenaires possibles à la base afin de s’assurer de son appropriation par les populations locales.

 

Par ailleurs, il a été convenu que les standards internationaux qui guident les procédures de sélection des partenaires seront assouplis à travers la localisation stricte des offres d’emplois ainsi que le renforcement des capacités des ONG locales qui seront appelées à participer à la mise en œuvre du projet.

 

Une réunion technique sera convoquée pour permettre aux experts du ministère du Plan et des trois agences des Nations Unies d’examiner les différents aspects de la mise en œuvre du projet sur le terrain.

Dans la même catégorie