MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Le renforcement de l’intégration sous-régionale au menu du 19e sommet de l’UEMOA à Cotonou


  8 Janvier      30        Economie (22786), Leadership Africain (797),

   

Bamako, 08 jan. 2015 (MAP)- La 19ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) entame ce vendredi ses travaux à Cotonou, capitale économique béninoise, avec la participation des Chefs d’Etat des huit pays membres.

Cette session, reportée à deux reprises en raison de la dernière présidentielle au Burkina Faso, devra porter notamment sur la situation économique, politique et sociale au sein de l’Union, ainsi que sur le renouvellement des instances de l’UEMOA, dont la présidence de la Commission est assurée par l’ancien Premier ministre sénégalais Cheikh Adibou Soumaré.
Face au ralentissement de l’économie mondiale et à des problèmes multiples, la région de l’UEMOA a maintenu une croissance vigoureuse au cours des dernières années, comme en témoigne le dynamisme de l’investissement public, notamment dans les infrastructures qui a été freiné pendant trop longtemps.
« Ce sommet va poursuivre comme par le passé les efforts demandés aux pays et à nos institutions pour davantage d’intégration et d’investissement dans le cadre du commerce intra-UEMOA et surtout des infrastructures communautaires », a déclaré à son arrivée à Cotonou le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall.
Macky Sall a assuré que les chefs d’Etat et de gouvernement travaillent pour aller « vers une convergence globale en Afrique de l’Ouest », relevant que « c’est un autre gros chantier au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ».
« L’UEMOA en tant qu’entité homogène devra apporter une valeur ajoutée à cette réflexion », a insisté le président sénégalais.
Le sommet de l’UEMOA se tient en même temps que celui de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN) à Cotonou, ce qui laisse présager d’une nouvelle dynamique de collaboration entre les deux organisations communautaires.
Selon un communiqué publié jeudi soir dans la métropole du Bénin, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union examineront le rapport sur l’état de l’Union soumis par le Conseil des Ministres.
La cérémonie d’ouverture de ce sommet sera marquée par l’allocution du président béninois, président en exercice de la Conférence, Boni Yayi.
L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est une organisation ouest-africaine qui a pour mission la réalisation de l’intégration économique des Etats membres, à travers le renforcement de la compétitivité des activités économiques dans le cadre d’un marché ouvert et concurrentiel et d’un environnement juridique rationalisé et harmonisé.
L’UEMOA regroupe huit pays : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.(MAP)

TB—BI.
HA.

MAP 081125 GMT jan 2016

Dans la même catégorie