ATOP GARANTIE UNIQUE DU TRANSIT ROUTIER INTER-ETATS DE LA CEDEAO : LES ACTEURS ECLAIRES SUR LE MECANISME ET LA PROCEDURE GNA We are not happy with your actions-Regent of Tefle Tademe condemns separatist group GNA Ghana records 1,585 road crash deaths in eight months GNA Bayport Savings and Loans records impressive half-year results GNA MTN Ghana awards scholarships to 50 students in Northern Sector GNA Young people asked to utilise family planning services GNA GHS calls for media support to eradicate malaria GNA Government workers step out to clean their environs AIP Des jeunes et femmes de Daoukro renforcent leurs capacités en prévention des conflits AIP Zuénoula, une terre de culture (Ouattara)

LE SECOND DOCUMENT DE LA STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE 2020-2024 VALIDE


  21 Août      17        Société (23093),

   

Lomé, 21 août (ATOP) – Le second document de la Stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS–II) 2020-2024 a été validé au cours d’un atelier tenu, le vendredi 21 août à Lomé.
Organisé par l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED), cet atelier a réuni des acteurs du Système statistique national (SSN), notamment des représentants des structures sectorielles du système statistique national ; du comité technique de l’élaboration de la SNDS–II de l’INSEED ; des associations et Organisations de la société civile (OSC) concernées par la SNDS–II. L’objectif de cet atelier est de présenter le document aux acteurs du SSN afin qu’ils puissent apporter les observations appropriées et le valider.
Les travaux ont permis de présenter aux participants la méthodologie utilisée pour élaborer cette stratégie ; la feuille de route qui a été suivie et les résultats obtenus. Ils ont aussi débattu des axes stratégiques contenus dans ledit document et exprimé leurs préoccupations, pour que le document validé soit de qualité.
Selon le secrétaire général de l’INSEED, Tchiou Animaou, la première stratégique avait permis d’élaborer la loi statistique et cette loi a créé à son tour l’institut national de la statistique et le conseil national de la statistique qui accompagne l’institut dans ses prises de décisions. A ses dires, « la seconde stratégie, quant à elle, débouche sur la mission de statistique nationale et sur l’élaboration de trois axes stratégiques, notamment le renforcement des capacités en terme de ressources humaines et financières, la production statistique ainsi que l’archivage et publication des données de façon globale ».
M. Tchiou a précisé que cette stratégie dont le processus a commencé depuis 2018 devient après validation un important outil statistique dans le suivi évaluation des programmes et projets de développement et surtout pour les activités inscrites dans le cadre de la mise en œuvre du PND (2018-2022). « Une fois validé la SNDS–II serait comme une référence au niveau de la statistique nationale et c’est à partir d’elle que toutes les activités statistiques doivent se réaliser, sauf si c’est de nouvelles activités qui apparaissent avec de nouvelles donnes », a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie