ABP Bénin: Les travaux d’ouverture d’environ 38 km de voie lancés dans la commune d’Ifangni ABP Bénin: Des films de sensibilisation en milieu scolaire au cœur de la Rebiap édition 2017 ABP Bénin: Les structures de suivi et de coordination pour la protection des enfants se concertent à Aplahoué AIP Sept présumés braqueurs dont un militaire arrêtés à Korhogo AIP SARA 2017 : Les PPP préconisés pour booster l’agriculture ivoirienne (Ministre) AIP Côte d’Ivoire/ SARA 2017 : La CEDEAO salue le PNIA II et fait des suggestions pour améliorer son implémentation GNA 1992 year group donates book to the Nkawkaw Senior High School APS Lise Filiatrault souhaite une décentralisation des activités de la francophonie APS Brooke, une ONG promotrice du bien-être des équidés auprès des communautés APS Infrastructures, déficit de personnel : ces « maux » qui plombent la santé maternelle à Kolda

Le Secrétaire Général adjoint des Nations Unies aux Affaires humanitaires dans la Région de Diffa


  11 Septembre      70        Société (31895),

   

(Maman Sani Lawan, Envoyé spécial)

Niamey, 11 Sept (ANP) – Le Secrétaire Général adjoint aux Affaires Humanitaires et Coordinateur des Secours d’urgence, M. Mark Lowcock a effectué dimanche, 10 septembre 2017, une visite sur le camp des déplacés victimes du groupe terroriste Boko Haram de N’guaguam, situé à 45 km à l’Est de Diffa.
Cette visite de M Lowcock dans l’extrême sud-est du Niger, s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la prochaine Assemblée Générale des Nations Unies, qui prévoit un événement parallèle sur la situation d’insécurité en dans les pays riverains du Bassin du Lac Tchad (Niger, Tchad, Nigeria, Cameroun).
Il a été accueilli à sa descente d’avion à l’Aéroport de Diffa, par le Gouverneur de la Région, les responsables des Institutions des Nations Unies et des ONG œuvrant dans le domaine humanitaire.
La délégation onusienne s’est ensuite rendue sur le site des déplacés de N’guaguam, où vivent environ 30.000 personnes venues des villages environnants comme Bosso, Bandé ou Barwa, fuyant les massacres de Boko Haram et abandonnant tout dans leur fuite.
Le Coordonnateur des Secours d’urgence a saisi cette occasion pour rencontrer et parler de vive voix avec cette population en vue de s’enquérir de ses conditions de vie et de ses besoins les plus immédiats.

Ces besoins se résument pour l’essentiel au retour de la paix, l’accès aux soins de santé, la fourniture d’eau potable, la scolarisation des enfants et la reprise des activités génératrices de revenus.
« Je viens rencontrer moi-même les populations de cette Région pour entendre leurs problèmes quotidiens et leurs doléances » a déclaré M Lowcock, ajoutant que « Je serai leur défenseur et porte-parole au niveau du Système des Nations Unies pour les aider à surmonter cette pénible situation dont ils en sont les victimes ».
Cette visite s’est déroulée en compagnie du Ministre de l’Action Humanitaire, Lawan Magagi.
Mark Lowcock a pris fonction en tant que Secrétaire Général adjoint aux Affaires humanitaires et Coordonnateur des Secours d’urgence, le 1er Septembre 2017. Le Niger est le premier pays qu’il a visité, avant de se rendre ce lundi au Nigeria, deuxième étape de ce premier périple africain.
Le SGA de l’ONU en charge des Affaires Humanitaires était reçu samedi dernier par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Brigi Rafini.

Devant la Presse, ce dernier s’est réjoui du rôle du leadership que le Niger a joué en tant que hôte des refugiés et aussi pour les interventions que le pays a menées au profit des populations déplacées.

Cet entretien a été suivi peu après par une séance de travail entre les délégations onusienne et nigérienne. L’objectif était d’échanger et de recueillir du Niger les expériences récemment vécues mais aussi d’apprécier les efforts fournis et de connaitre les besoins réels en vue d’une plus grande mobilisation de la Communauté internationale.

SML/AMC/ANP/SEPT 2017

Dans la même catégorie