GNA Parliament set to vet President’s nominees GNA COVID-19: Ghana records more than 600 daily infections AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Deux tonnes de ciment et un million pour soutenir la construction de deux mosquées à Tengrela AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre KKB attendu dimanche dans le village du président Laurent Gbagbo APS UNE ASSOCIATION FRANÇAISE OFFRE DU MATÉRIEL MÉDICAL À L’HÔPITAL RÉGIONAL DE THIÈS APS PRÉSIDENCE DE LA CAF : AUGUSTIN SENGHOR DIT SE PRÉSENTER EN CANDIDAT FAVORI APS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ NOUÉS À DIOURBEL POUR OFFRIR DES EMPLOIS À 308 JEUNES APS LE SIÈGE DE LA ZONE A DE L’UFOA SERA DÉLOCALISÉ À DAKAR AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement de la deuxième dose de la vitamine A et de déparasitant à Gbéléban AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le premier préfet du département de Bonon présenté à la population

Le secteur postal entend assurer son service sur tout le territoire national


  9 Janvier      36        Société (27649),

   

Brazzaville, 09 Janvier (ACI) – L’opérationnalisation du Fonds d’accès pour le service postal universel aiderait la Société des postes et de l’épargne du Congo (Sopeco) à assurer plus efficacement le service sur l’ensemble du territoire national, a annoncé, le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, M. Léon Juste Ibombo, le 8 janvier à Brazzaville.
Intervenant au cours d’un déjeuner de presse, il a affirmé que le secteur postal va poursuivre ses efforts autour des axes prioritaires, en mettant un accent particulier sur la préservation de la paix sociale à l’entreprise par le dialogue permanent comme moyen de règlement des différends.
A en croire M. Ibombo, la formation du personnel aux métiers du numérique, la maîtrise du patrimoine de la Sopeco, véritable niche de ressources financières dont le défaut expose à la délinquance foncière font également partie des défis à relever.
Parmi les perspectives liées à ce secteur, on note également la poursuite de la couverture des zones blanches et des équipements multimédias des établissements scolaires ; le planning prévisionnel de construction de réseau fibre optique axe fluvial dont le lancement des travaux est prévu en février prochain, pour l’interconnexion avec la République Centrafricaine.
Par ailleurs, il a déploré le manque des textes d’application qui pouvaient mettre en valeur la Sopeco depuis 2009. «Nous avons pu restructurer l’organigramme de la Sopeco. Nous avons redéployé le réseau postal. Pour nous, le challenge est au niveau de ladite société. Nous ferons de notre mieux pour y apporter un petit souffle, comme nous l’avons fait à Congo Telecom», a rassuré, M. Ibombo.
A cette occasion, il a évoqué les activités phares ayant marquées l’année 2020 dans le secteur postal, entre autres, le rétablissement du Comité de direction de la Sopeco, l’implémentation et l’opérationnalisation du timbre électronique et l’élaboration des projets des décrets d’application de la loi postale no10-2009 du 25 novembre 2009.
La Sopeco est l’opérateur du service postal en République du Congo. Instaurée le 1er juillet 2001, elle est responsable du service postal universel. La dissolution et la scission de l’Office national des postes et télécommunications (Onpt) intervient en 2003. La Sopeco conserve le statut d’entreprise d’État en jouissant d’une autonomie financière, a-t-on rappelé.

Dans la même catégorie