APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental ATOP Vo/ Santé : revue annuelle des activités 2022 du district sanitaire ATOP Kozah/ Promotion de l’entreprenariat : les opportunités offertes aux PME par la loi de finances 2023 expliquées aux entrepreneurs de la kara ATOP Visite du Président Faure Gnassingbé au Gabon : des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales évoquées APS Hôpital Amath-Dansokho : plus de 10 000 consultations et 700 scanners réalisés en 2022 (directeur) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra

Le Sénat sollicité dans la recherche de solutions pour l’éradication de la délinquance juvénile


  4 Décembre      13        Société (41005),

   

BRAZZAVILLE, 04 DEC (ACI) – Une délégation du Conseil consultatif de la jeunesse a sollicité, le 2 décembre à Brazzaville, les conseils du Sénat, afin de trouver des solutions adéquates pour éradiquer la délinquance juvénile dans toutes ses formes et aider les jeunes à s’émanciper.

Au cours d’un entretien avec le Président du Sénat, M. Pierre Ngolo, conduite par son secrétaire exécutif, M. Prince Michrist Kaba-Mboko, cette délégation, qui a pris ses fonctions il y a 30 jours, s’est dite consciente de solliciter les conseils des sages avant de commencer son mandat.
«Aujourd’hui, la jeunesse est en proie à tout type de délinquance en milieu scolaire.

C’est d’autant plus grave parce que des élèves, en tenue scolaire, s’adonne à tout type de pratiques et ce sont des faits à déplorer. A cela, s’ajoute les phénomènes ‘’bébés noirs’’ et ‘’koulounas’’. Nous sommes venus au Sénat pour qu’ensemble nous domptions la délinquance juvénile et fassions que la jeunesse de notre pays s’élève et s’émancipe véritablement», a dit M. Kaba-Mboko.

Par ailleurs, il a réitéré le message du Président de la République, M. Dénis Sassou-N’Guesso, lors de la fête de la République, qui a exhorté le gouvernement à engager des solutions pour éradiquer la délinquance juvénile, l’insécurité peri-urbaine et les violences liées au genre, qui prennent des proportions inquiétantes.

Ainsi, la délégation du Conseil consultatif de la jeunesse a accompagnée par le Premier ministre, chef du gouvernement, M. Anatole Collinet Makosso, lors de la visite des sites de Bokania à Makoua, dans la Cuvette, et à Aubeville, dans la Bouenza.

«Ces sites de rééducation, de réinsertion et de formation aux métiers et de civisme vont accueillir les jeunes délinquants. Ces derniers vont y pratiquer un certain nombre d’activités, pour leur permettre non seulement de se conscientiser, mais aussi d’être utiles dans la société une fois qu’ils seront revenus de ces différents sites», a conclu M. Kaba-Mboko.

Dans la même catégorie