ANGOP Angola perde na estreia da Cosafa APS ORGANISATION ET NOUVELLES ORIENTATIONS DE LA SN-APS, AU MENU D’UN ATELIER À SALY APS UN ÉLU LOCAL VANTE LES AVANTAGES DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE DANS LA CAPTATION DE RESSOURCES APS LE BOS DU PSE SATISFAIT DU DÉROULEMENT DES TRAVAUX DE L’AGROPOLE-CENTRE APS AFROBASKET U18 : VICTOIRE DU SÉNÉGAL SUR LE MALI (80-78) ANGOP Covid-19: Angola reporta 132 novos casos e 55 recuperados GNA Volta EC prepares venue to host regional collation centre ANP Niger: Le gouvernement fixe les modalités de calcul et de recouvrement des redevances de l’ARST ANP Niger : Démission des membres du Gouvernement et de certaines personnalités candidats aux élections législatives du 27 décembre prochain GNA Volta EC prepares venue to host regional collation centre

Le sénateur Modeste Bahati se succède à lui-même à la tête de l’AFDC 


  4 Novembre      16        Société (25584),

   

Kinshasa 04 novembre 2020 (Acp)-L’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC), parti politique de la Majorité parlementaire a organisé, mardi 03 novembre 2020, sa troisième session du Congrès Ordinaire, à Béatrice Hôtel, dans la commune de la Gombe, à l’issue duquel les participants ont réélu à l’unanimité le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo à la tête de cette formation politique pour un mandat quinquennal.
Les congressistes ont également reconnu, par devoir de mémoire, le Pr Modeste Bahati, comme étant la seule personne qui a conçu l’idée de création du parti politique AFDC et qui en est aussi bien l’initiateur qu’autorité morale. Ils ont, par ailleurs, peaufiné des stratégies efficaces par rapport à la situation politique de l’heure et en prévision des échéances électorales de 2023.
Etant entendu que ce troisième congrès de l’AFDC intervient au moment où le Chef de l’Etat vient de convoquer les consultations, à la suite de divergences des vues engendrées par la coalition FCC-CACH, les congressistes ont également traité des questions y relatives. Ce qui a permis au parti de Bahati de prendre des décisions idoines pour contribuer à la décrispation de la situation politique au pays.
Ces participants ont pris la décision de soutenir les institutions du pays, notamment le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.
Ils ont aussi donné un mandat au Sénateur Lukwebo d’engager le parti au sein du regroupement politique AFDC-A dans les consultations présidentielles en cours.
Ces assises, ont consacré ainsi les dix ans d’existence de ce parti créé en septembre 2010, à l’Hôtel Riviera à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.
« Après une décennie, l’heure du bilan a encore une fois sonné au sein de la deuxième force politique de la République démocratique du Congo l’AFDC », a indiqué le secrétaire général de l’AFDC, Placide Mutabunga précisant que « Conformément aux statuts de l’AFDC, le congrès se tient tous les cinq ans en session ordinaire. C’est une exigence statutaire conformément aux dispositions de l’article 25 des statuts ».
Plusieurs têtes couronnées de la classe politique congolaise, partenaires aussi bien de l’AFDC que du regroupement politique AFDC-A dont Modeste Bahati en est l’autorité morale, ont également rehaussé de leur présence ce congrès. C’est le cas notamment de Jean-Marc Kabund-a-Kabund et d’Albert Kabuya, respectivement président et secrétaire exécutif de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti présidentiel, de Franck Diongo du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP), de Fidèle Babala (MLC)
Les représentants de toutes les fédérations AFDC de la RDC, ceux de la diaspora, les ambassadeurs et chefs des missions diplomatiques accrédités en RDC, les mandatés d’autres formations politiques ainsi que tant d’autres célébrités et leaders d’opinion œuvrant dans divers secteurs de la vie nationale, ont valablement répondu à l’invitation du sénateur Lukwebo.

Dans la même catégorie