Inforpress Portugal: IPB comemora 40 anos com atribuição de Medalha de Mérito Internacional aos municípios de Cabo Verde AIP Le maire de Bangolo appelle à l’union des cadres RHDP du Guémon autour des idéaux du président Ouattara Inforpress Porto Novo/Capital Cabo-verdiana da Juventude: Nações Unidas enaltecem esta “excelente iniciativa” MAP Exploitation du TER : le gouvernement a privilégié la rentabilité économique et sociale (porte-parole) Inforpress Futebol Feminino: Senegal vence Cabo Verde (1-0) e conquista o Torneio da UFOA Inforpress Ministro da Educação em Santo Antão para se inteirar do funcionamento do pólouniversitário e escolas básicas AIP Hommage au président Ouattara, en mars à Abengourou AIP PMU: La 103e édition du Grand prix d’Amerique célébrée à Port-Bouët AIP Un marathon pour consolider la cohésion sociale à Tanda MAP Angola : Les exportations de diamants génèrent près de 2 milliards dollars en 2022 (ministère)

Le Sénégal a tiré « un grand profit » du défilé de Chanel à Dakar (ministre)


  8 Décembre      25        Arts & Cultures (2429),

   

Dakar, 7 déc (APS) – Le Sénégal a tiré « un grand profit » du défilé à Dakar de la collection métiers d’art 2022/23 de la marque de luxe française Chanel, qui constitue une première en Afrique, a affirmé le ministre de la Culture et du Patrimoine historique, Aliou Sow.

« Vous imaginez un peu l’impact économique, car c’est plusieurs avions affrétés, des centaines d’invités de marque, des milliers de Sénégalais mobilisés pendant des mois. Que d’emplois créés, que de ressources financières injectées dans l’économie nationale », a vanté le ministre.

Il présidait l’ouverture du défilé de Chanel à Dakar au côté de la Première dame Marième Faye Sall et de l’ambassadeur de France au Sénégal, Philliphe Laliot, dans les locaux de l’ex-palais de justice du Cap Manuel.

Dans son intervention, le ministre a aussi souligné les efforts faits par Chanel pour la réhabilitation du patrimoine historique.

« On pouvait faire ce défilé dans un hôtel, mais c’est le palais de justice qui a été légué au département de la culture, car symbolisant une partie importante de l’histoire du Sénégal, de son âme qui a été choisi. Chanel, en relation avec le département de la culture, a procédé à la réhabilitation, à la rénovation et a remis à neuf toutes les voiries », a-t-il magnifié.

Aliou Sow a signé avec Chanel un avenant qui va permettre de poursuivre les efforts en faveur du patrimoine historique sénégalais et du rayonnement de la culture.

Il explique que beaucoup de secteurs de la culture, le musée de l’Institut fondamental d’Afrique noire, ainsi que les artisans, la Manufacture des arts décoratifs de Thiès, la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar tirent un grand profit de la tenue de cet évènement à Dakar.

Il a félicité les organisateurs, estimant que cela a été « une grande chance pour le Sénégal ».

Aliou Sow  a aussi souligné la visibilité dont a bénéficié le pays avec des centaines de journalistes qui « projettent le Sénégal au-devant de la scène de la meilleure des manières, c’est-à-dire dans l’ambiance, la joie et le bonheur ».

« C’est le monde entier qui est là et suit le Sénégal, ce bouillonnement culturel impressionnant. Les acteurs majeurs d’Afrique d’Europe, d’Asie et de l’Amérique sont là. Les uns et les autres avec qui j’ai interagi, tous apprécient le Sénégal, aiment le Sénégal et nous font l’éloge de la Téranga [hospitalité] », s’est réjoui Aliou Sow.

Le Sénégal a reçu pour ce défilé de Chanel à Dakar plus de mille invités dont huit cents étrangers, a indiqué Aliou Mboup, l’un des chargés de la logistique de l’évènement.

Il signale que plus de 300 véhicules ont été mobilisés. Sans compter plus de 300 chambres réservés dans des hôtels dakarois. « L’impact économique a été important. Je travaille avec eux depuis deux ans sur cet l’évènement », dit-il.

Dans la même catégorie