STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Le Sénégal accueille le premier fonds d’impact dédié aux PME


  16 Mars      34        Economie (24303), Entreprises (1270),

   

Dakar, 15 mars 2016 (APS) -Teranga Capital, premier fonds d’investissement à impact a officiellement lancé ses activités mardi à Dakar avec comme ambition de financer et d’accompagner les petites et moyennes entreprises (PME) à fort potentiel au Sénégal, a constaté l’APS.

« Teranga Capital investi en capital dans les PME du Sénégal pour les aider à se développer, pour créer de la croissance économique, des emplois mais également des retombées sociales et fiscales pour l’Etat du Sénégal », a soutenu Amadou Hott directeur général du FONSIS, un des actionnaires majoritaires de ce fonds d’investissement avec 25%.

Il s’agit d’un « financement complémentaire non contraignant et présent à Dakar pour compléter le dispositif de l’Etat » à travers la Banque nationale pour le développement économique (BNDE) ou encore le Fonds de Garantie des Investissements prioritaires (FONGIP), a-t-il précisé.

« Nous sommes contraignants seulement en terme de gouvernance, de profitabilité et de croissance de l’entreprise. Nous sommes- là pour compléter le dispositif de l’Etat qui existe déjà avec la BNDE, le FONGIP mais qui investissent en dettes ou qui donnent des garanties », a ajouté M.Hott.

Pour le cas de Teranga Capital, « on parle de fonds propres sans lesquels en général il est difficile d’obtenir des financements complémentaire bancaires », a indiqué le directeur général du FONSIS.

Il a fait savoir que « cet investissement en capital permet justement de ne pas demander de garanties à ces PME comme le font les banques ».

Olivier Furdel, le Directeur général de Teranga Capital a indiqué que l’objectif de ce fonds à impact est d’apporter une solution innovante pour répondre aux besoins de financement des PME compris entre 50 millions et 200 millions de FCFA.

« A côté d’un objectif de rentabilité, il a également pour mission de soutenir des entreprises capables de générer des impacts sociaux économiques ou/et environnementaux positifs au bénéfice de leurs parties prenantes », a-t-il ajouté.

La SONATEL qui détient également 25% des actions explique son implication par un « engagement citoyen et sociétale », a indiqué le directeur de la communication Abdou Karim Mbengue.

Teranga Capital qui a levé un capital de 3,2 milliards de FCFA auprès du FONSIS, de la SONATEL, de ASKIA assurance (10%), du groupe Investisseurs & Partenaires (I&P) avec 25% des actions et plusieurs investisseurs individuels sénégalais (15%) a pour objectif selon ses responsables de constituer un réseau d’une cinquantaine d’entreprises.

MF/ASB

Dans la même catégorie