APS LE PROGRAMME « R&D INNOVATION CHALLENGE » PRÉSENTÉ AUX STARTUPS Infopress X aniversário de Cidade Velha a Património Mundial: Valorização do sítio histórico é um desígnio nacional – Abraão Vicente Inforpress Cabo Verde tem mostrado uma capacidade operacional importante no combate ao tráfico de drogas – ONUDC Inforpress Fogo: Campanha de vinificação inicia-se a partir da segunda semana de Julho – produtores LINA Submitting ‘Credible’ Budget, MFDP Admits Wage Parity, Not Civil Servant Pay Cut LINA Ensuing Prosecution Of Past ‘Corrupt’ Officials A Warning To Current LINA Pres. Weah Eulogizes Sen. Dagoseh, Signs Book Of Condolence AGP Gabon/Fixation du prix du transport : «C’est du seul ressort des pouvoirs publics !» AGP Gabon/Baccalauréat 2019 : Un démarrage comme sur des roulettes APS PRÉVALENCE CONTRACEPTIVE : UN TAUX DE 24 % AU SÉNÉGAL (UNFPA)

Le Sénégal bientôt doté d’un système d’information géographique


  15 Novembre      158        Innovation (320), Téchnologie (950),

   

Rabat, 15/11/2018 (MAP) – L’Agence sénégalaise des travaux et de gestion des routes (Ageroute) et l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (Anat) envisagent de mettre en place un système d’information géographique (SIG) dans 13 communes du Sénégal, dans le cadre du projet du Programme de modernisation des villes du Sénégal (Promovilles).

L’annonce a été faite en marge d’un atelier d’information et de partage portant sur ce projet, organisé en début de semaine à Dakar, rapporte la presse locale.

« Le programme Promovilles a obtenu un financement de 500 millions F CFA de la Banque africaine de développement (BAD) pour produire des données urbaines très précises et mettre en place des SIG », selon Astou Diokhané Sow, coordonnatrice dudit projet.

Les 13 localités ont été choisies suite à « une analyse multicritères basée sur la taille démographique, la densité, le déficit infrastructurel et le réseau de voiries existant », a fait savoir la coordonnatrice.

De son côté, le directeur des travaux géographiques et cartographiques (DTGC), Oumar Ka a assuré que « le projet va assurer une meilleure connaissance du territoire pour mieux l’aménager, valoriser ses ressources et faire le suivi-évaluation des programmes publics. De plus, ce système va centraliser toutes les données localisables ».

Lancé au mois de juillet 2016, le programme Promovilles a pour objectif d’impulser une dynamique de croissance économique endogène, intégrée et soutenue à travers une démarche qui prend en compte la sécurité, l’emploi, la mobilité, la résilience aux changements climatiques, l’équité et la cohésion sociale.

Dans la même catégorie