AIP Une campagne contre la rage lancée à Agboville AIP Inter/ Les élèves maliens reprennent le chemin de l’école lundi prochain AIP Législatives 2021 : La CEI proroge la réception des dossiers de candidatures de 48 heures APS LES OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES SÉNÉGALAIS INVITÉS À AIDER ‘’LES RÉALISATEURS DE TALENT’’ APS DIOURBEL : 958 DEMANDES DE PIÈCES D’ÉTAT CIVIL TRANSMISES AUX SERVICES JUDICIAIRES APS LA CAMPAGNE DE PROMOTION DU FILM ‘’BAAMUM NAFI’’ LANCÉ EN PERSPECTIVE DES OSCARS DU 7E ART APS SAER SECK : ‘’LE FEYENOORD EST LE BON CADRE POUR L’ÉPANOUISSEMENT D’ALIOUNE BADARA BALDÉ’’ ANP Niger : Les représentants de l’opposition à la Commission Electorale Nationale Indépendante prêtent serment AIP L’ONG Pékan entend œuvrer à la moralisation de la vie publique dans le Hambol GNA NPP, NDC have equal slots on Appointments, Business Committees of parliament

LE SÉNÉGAL COMPTE 585 ORYX (ABDOU KARIM SALL)


  1 Décembre      16        Société (27461),

   

Dakar, 1er déc (APS) – L’effectif total des oryx au Sénégal est estimé à 585 sujets localisés dans neuf sites différents, a révélé le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall.

’’L’effectif total des oryx au Sénégal est estimé à date à 585 sujets localisés dans neuf différents sites », a-t-il déclaré après avoir été interpellé lundi par les députés sur le transfert d’oryx vers sa réserve privée.

S’expriment lors de la plénière de l’Assemblée nationale consacrée à l’examen du budget de son ministère pour 2021, Abdou Karim Sall a indiqué que « trois de ces sites, Gueumbeul, Katané et le Parc zoologique de Hann, « sont sous gestion publique », contre cinq « sous gestion privée », a-t-il signalé.

Il a rappelé que ces antilopes ont « été réintroduites au Sénégal à partir d’Israël, en 1999.’’

’’La réserve spéciale de faune de Gueumbeul a ainsi servi de site d’acclimatation de la faune sahélienne réintroduite. Dans ce cadre, le Sénégal a reçu huit gazelles oryx d’Israël en 1999, puis deux autres de la France’’, a-t-il poursuivi.

Selon lui, cette population de départ « s’est développée, et en 2013, huit oryx ont été transférés de la réserve de Gueumbeul à la réserve de la faune du Ferlo Nord, a Ranérou, dans l’enclos de Katané ».

Abdou Karim Sall a aussi soutenu que de huit individus, la population des oryx de Katané est passée désormais à 500.

« Ces populations d’oryx forment neuf groupes dont l’objectif est de sécuriser les effectifs, avec des perspectives d’extension dans d’autres sites, aux plans local, national et international », a-t-il souligné.

Dans la même catégorie