MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Le Sénégal envisage d’émettre un Eurobond avant la fin du mois d’avril


Rabat, 18 Avril 2017 (MAP) – Le Sénégal envisage d’émettre un nouvel Eurobond avant la fin du mois d’avril courant pour financer ses projets d’infrastructures, a affirmé le ministre sénégalais des Finances, Amadou Ba.

« Je pense que le moment est venu pour nous de retourner sur le marché, nous le ferons dans les toutes prochaines semaines et ce sera un Eurobond », a déclaré M. Ba en marge du sommet des ministres de l’économie et des finances de la zone Franc qui s’est déroulé le 14 avril courant à Abidjan et dont les propos ont été relayés par la presse locale.

L’argent mobilisé au terme de cette opération devrait permettre au Sénégal de financer ses projets d’infrastructures en relation avec le secteur productif.

Dans la loi des finances de l’exercice fiscal 2017, le gouvernement sénégalais annonce ce recours aux marchés internationaux qui, combiné à d’autres programmes, lui permettra de mobiliser 629 milliards de FCFA, relèvent des médias locaux, ajoutant que d’un point de vue stratégique, le pays souhaite surtout bénéficier du bon sentiment des investisseurs internationaux pour ses titres publics.

Les deux précédents Eurobonds émis par le Sénégal en 2011 et 2014 à des taux respectifs de 8,75 pc et 6,25 pc affichent actuellement des rendements de 4,9 pc et 5,9 pc pour les investisseurs qui les achètent aujourd’hui sur le marché secondaire.

Si le même taux est servi pour le projet d’Eurobond, cela permettra au Sénégal de réaliser deux objectifs majeurs, à savoir, mobiliser des ressources en devises et donc soutenir sa position extérieure, et emprunter à des taux proches de ceux qui lui sont servis sur le marché des capitaux de l’Union Monétaire Ouest-Africaine depuis 2016 (environ 5,5 pc).

Dans la même catégorie