ACI CONGO: DINGA-DZONDO SOLLICITE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE POUR RELEVER LES DÉFIS LIES AUX CATASTROPHES NATURELLES ANP Mines: Le gouvernement accorde cinq permis de recherche de l’or et des métaux précieux dans le Nord du pays ANP Niger: Les Ecoles normales d’instituteurs changent de statut juridique pour la qualité des enseignements ANP Vers l’installation d’une usine d’affinage d’or à Niamey MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique APS FOUNDIOUGNE: LES POPULATIONS MOBILISÉES CONTRE L’INSALUBRITÉ ET L’ENCOMBREMENT APS UN CLUB CHINOIS PRÊT À « D’IMPORTANTS EFFORTS FINANCIERS’’ POUR MBAYE NIANG APS COCAÏNE SAISIE AU PORT DE DAKAR : UNE ENQUÊTE OUVERTE (DOUANE)

Le Sénégal envisage d’émettre un Eurobond avant la fin du mois d’avril


Rabat, 18 Avril 2017 (MAP) – Le Sénégal envisage d’émettre un nouvel Eurobond avant la fin du mois d’avril courant pour financer ses projets d’infrastructures, a affirmé le ministre sénégalais des Finances, Amadou Ba.

« Je pense que le moment est venu pour nous de retourner sur le marché, nous le ferons dans les toutes prochaines semaines et ce sera un Eurobond », a déclaré M. Ba en marge du sommet des ministres de l’économie et des finances de la zone Franc qui s’est déroulé le 14 avril courant à Abidjan et dont les propos ont été relayés par la presse locale.

L’argent mobilisé au terme de cette opération devrait permettre au Sénégal de financer ses projets d’infrastructures en relation avec le secteur productif.

Dans la loi des finances de l’exercice fiscal 2017, le gouvernement sénégalais annonce ce recours aux marchés internationaux qui, combiné à d’autres programmes, lui permettra de mobiliser 629 milliards de FCFA, relèvent des médias locaux, ajoutant que d’un point de vue stratégique, le pays souhaite surtout bénéficier du bon sentiment des investisseurs internationaux pour ses titres publics.

Les deux précédents Eurobonds émis par le Sénégal en 2011 et 2014 à des taux respectifs de 8,75 pc et 6,25 pc affichent actuellement des rendements de 4,9 pc et 5,9 pc pour les investisseurs qui les achètent aujourd’hui sur le marché secondaire.

Si le même taux est servi pour le projet d’Eurobond, cela permettra au Sénégal de réaliser deux objectifs majeurs, à savoir, mobiliser des ressources en devises et donc soutenir sa position extérieure, et emprunter à des taux proches de ceux qui lui sont servis sur le marché des capitaux de l’Union Monétaire Ouest-Africaine depuis 2016 (environ 5,5 pc).

Dans la même catégorie