MAP Côte d’Ivoire/présidentielle: la procureure de la CPI « préoccupée » par les violences préélectorales APS MACKY SALL DISSOUT LE GOUVERNEMENT ET LIMOGE LA PRÉSIDENTE DU CESE APS MACKY SALL PRÉCONISE LA MOBILISATION DU FINANCEMENT DU PACASEN ET LA FINALISATION DU STATUT DE L’ÉLU LOCAL APS ELIMINATOIRES DE L’AFROBASKET 2021 : BONIFACE NDONG RATISSE LARGE POUR SA PREMIÈRE LISTE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 67 nouveaux cas de Covid-19 GNA Plan Int-Gh trains 150 PTA members to support children in e-learning AGP Gabon: Le Dr Achille Tchuitcheu Nadu installé à la tête du Centre-médical de Mandji APS MACKY SALL SOUHAITE LE RENFORCEMENT DES PROGRAMMES DE CAPACITATION DES JEUNES ANGOP Covid-19: Angola regista 203 novos casos APS « OCTOBRE ROSE » : UNE CAMPAGNE DE DÉPISTAGE DE L’AMICALE DES FEMMES DU JOURNAL LE SOLEIL

LE SÉNÉGALAIS IBRAHIMA CHEIKH DIONG, NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA MUTUELLE PANAFRICAINE DE GESTION DES RISQUES


  4 Septembre      17        Securité (1676),

   

Dakar, 4 sept (APS) – Le Sénégalais Ibrahima Cheikh Diong, ingénieur civil de profession, a pris la tête de l’African Risk Capacity (ARC), la Mutuelle panafricaine de gestion des risques, le 1er septembre dernier, avec l’ambition d’‘’identifier des moyens novateurs de faire progresser la gestion des risques de catastrophe et d’améliorer la résilience de l’Afrique aux risques de catastrophe’’.
Il va occuper le poste de directeur général de l’ARC en qualité de sous-secrétaire général des Nations unies, pour un mandat de quatre ans, selon un communiqué.

‘’Avec Lesley Ndlovu, directeur exécutif de l’ARC Ltd (la branche assurance du groupe ARC), Ibrahima Cheikh Diong s’est dit ravi d’injecter une nouvelle énergie dans l’organisation et de (…) s’appuyer sur les fondations déjà posées par son prédécesseur’’.

Le nouveau directeur général du groupe ARC s’est aussi ‘’engagé à travailler avec l’équipe pour identifier des moyens novateurs de faire progresser la gestion des risques de catastrophe et d’améliorer la résilience de l’Afrique aux risques de catastrophe’’, indique le communiqué.

‘’En apportant un leadership décisif et clair au groupe ARC, le nouveau directeur général voit cela comme une opportunité de contribuer de manière significative au développement de l’Afrique et de remplir le mandat de l’ARC pour aider les gouvernements africains à améliorer leurs capacités à mieux planifier, préparer et répondre aux événements météorologiques extrêmes et aux catastrophes naturelles’’, lit-on dans le texte.

M. Diong, élu à l’unanimité des membres de la conférence des parties de l’ARC en juin 2020, travaille actuellement dans les bureaux de l’organisation à Dakar en raison des restrictions de voyage dues à la Covid-19.

‘’De lundi à mercredi prochains, il aura une série de rencontres avec le gouvernement du Sénégal et d’autres partenaires pour discuter de la manière dont l’ARC pourrait mieux aider le pays et le reste de l’Afrique, en fournissant des solutions durables à la gestion et au financement des risques de catastrophe. Il sera accompagné du directeur exécutif d’ARC Ltd’’, ajoute la même source.

Elle annonce un point de presse dont la date rester à fixer, une rencontre qui devrait être l’occasion d’évoquer avec les journalistes ‘’la politique et l’orientation stratégique du nouveau groupe ARC’’, de discuter du ‘’niveau de mise en œuvre du versement de 23,1 millions de dollars au Sénégal en novembre dernier par ARC Ltd’’ et de dire aux ‘’médias comment l’ARC aide les pays à faire face à la sécheresse et autres catastrophes naturelles dans un contexte de Covid-19’’.

M. Diong, selon le communiqué, promet de travailler ‘’sans relâche, non seulement pour consolider l’impact du travail de l’ARC’’ dans les 34 pays membres actuels, mais aussi pour étendre ses ‘’interventions en matière de gestion des risques de catastrophe au reste du continent africain’’.

‘’Nous sommes passés de la couverture des risques de catastrophe pour une poignée de pays, au début, à un nombre impressionnant de pays que notre groupe de pays assurés compte aujourd’hui. Nous avons également fait des réformes de gouvernance remarquables, qui se sont traduites par une plus grande reconnaissance du travail que nous accomplissons par les différentes parties prenantes et un soutien particulièrement viable de la part des donateurs’’, a déclaré dans le communiqué Dr Ngozi Okonjo-Iweala, la présidente du conseil d’administration de l’ARC.

Elle a présenté le nouveau directeur général de l’organisation comme ‘’un homme d’Etat avisé et un professionnel accompli’’. La Mutuelle panafricaine de gestion des risques n’aurait ‘’pas pu connaître meilleure bénédiction que celle d’avoir un Africain aussi accompli pour faire avancer cette institution’’, a souligné Mme Okonjo-Iweala.

M. Diong, ingénieur civil de profession, compte ‘’à son actif un mélange unique d’expertises transversales’’ englobant plusieurs domaines, dont les services bancaires, l’investissement, le développement du secteur privé, le développement de l’infrastructure, la mobilisation des ressources, le développement de partenariats, la conception de partenariats public-privé, la gestion des fusions et acquisitions, la politique environnementale, l’évaluation d’impact et la gestion des ressources en eau.

Il est titulaire d’un master en affaires internationales, avec une spécialisation en finance internationale et gestion de la politique environnementale de la School of International and Public Affairs de l’Université de Columbia, à New York.

M. Diong a également obtenu un baccalauréat en génie civil, avec une spécialisation en gestion des ressources en eau, de l’Université internationale de Hohai, à Nanjing, en Chine, parmi d’autres diplômes professionnels et compétences reconnus par l’industrie. Il a une maîtrise parfaite de l’anglais, du français, du mandarin et du wolof, et une connaissance pratique du portugais.

La Mutuelle panafricaine de gestion des risques est composée de l’Institution de l’ARC et de la Société d’assurance de l’ARC (ARC Ltd).

L’Institution de l’ARC a été créée en 2012 en tant qu’institution spécialisée de l’Union africaine pour aider les Etats membres à mieux planifier, préparer et répondre aux catastrophes météorologiques.

L’ARC Ltd est une mutuelle d’assurance offrant des services de transfert de risques aux Etats membres, à travers la mutualisation des risques et l’accès aux marchés de la réassurance.

Avec l’aide du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de la Suède, de la Suisse, du Canada, de la France, de la Fondation Rockefeller et des Etats-Unis, l’ARC aide les Etats membres de l’Union africaine à réduire les risques de pertes et de dommages causés par les événements météorologiques extrêmes affectant les populations africaines en apportant, à travers une assurance souveraine des risques de catastrophe, des réponses ciblées aux catastrophes naturelles de manière plus opportune, économique, objective et transparente.

Dans la même catégorie