GNA GES assures public of safety ahead of re-opening of schools GNA Chiefs and Queen mothers of Nadowli-Kaleo congratulate Bagbin GNA More communities get mechanised boreholes GNA Beyin-Nzulezo Tourist Receptive Facility Commissioned GNA Accra-Tema Motorway expansion contract duly evaluated, negotiated- Ministry GNA UN peacekeeper dies after vehicle strikes mine in northern Mali GNA Museveni takes big lead in Uganda presidential poll AIP Les émissions de Radio Côte d’Ivoire interrompues depuis plusieurs mois à Dimbokro AIP Une vingtaine de directeurs du commerce mutualisent leurs expériences à Gagnoa AIP Le système informatisé de la collecte des taxes municipales expliqué aux commerçants de Dimbokro

Le service de vulgarisation en matière de l’agriculture invité à relayer les résultats des travaux scientifiques


  11 Janvier      11        Agriculture (1823),

   

Lubumbashi, 11 Jan. 2020 (ACP).- Le Pr John Tshomba de l’université de Lubumbashi, spécialiste en matière de la sécurité alimentaire invite le service provincial de la vulgarisation en matière de l’agriculture à relayer les résultats des travaux scientifiques en vue de résoudre différents problèmes que rencontrent les producteurs dans les sites de production.

C’était au cours d’un entretien qu’il a accordé lundi à un journaliste de l’ACP.
En effet, il y a une inadéquation entre la recherche agronomique et le système de production adopté par les producteurs dans les champs qui s’avère moins performant a relevé le professeur John Tshomba.

Cependant, l’université de Lubumbashi par le biais de la faculté des sciences agronomiques produit des connaissances coulées sous forme des thèses, articles scientifiques et mémoires en vue de répondre aux problèmes rencontrés par les producteurs a-t-il ajouté.

Malheureusement, le service de vulgarisation en matière de l’agriculture qui devrait servir de canal pour relayer ces connaissances est totalement absent et par conséquent les producteurs n’arrivent pas à produire suffisamment.

Parmi les problèmes rencontrés par les producteurs, il y a entre autres, la gestion des insectes ravageurs, la méconnaissance sur l’utilisation des pesticides et d’autres produits phytosanitaires incluant la diminution de la fertilité de sol.

Pourtant des thématiques y relative ont été abordées avec des solutions et recommandations pour contourner ces problèmes. Par ailleurs, l’absence des canaux de vulgarisation font défaut pour relayer ces résultats en vue de rendre notre agriculture plus performante.

Dans la même catégorie