AGP Sénégal : la BAD soutient un projet de « valorisation des eaux » pour le développement des chaînes de valeur agricoles avec plus de 60 millions d’euros AGP Guinée/Economie : 5.000 tonnes de poissons disponibles pour la période de repos biologique à Sonit-Pêche ANGOP L’Angola prêt à empêcher une éventuelle propagation du virus Ebola ANGOP L’Angola appelle à un débat permanent sur le flux illicite d’armes en Afrique GNA Forum of Heads of Girl’s SHS holds 2019 Summer Camp GNA Addressing campus unrest: administrators key to ensuring stability GNA Honour your tax obligations—Oxfam Ghana AGP Boké-Environnement : Le Réseau-Environnement-Bauxite reboise les alentours du Gouvernorat AGP Boké-Société : Le président des transporteurs miniers pour la préservation de la paix AGP Labé-Jeunesse : Des jeunes en conflit à Djonfo, Le préfet de Labé appelé en renfort

Le Service national entend redorer ses blasons dans un partenariat public-privé


  15 Octobre      41        Economie (24394), Entreprises (1271),

   

Kinshasa, 15 Oct. 2017 (ACP). Le Service national (S.N) a retenu le partenariat public-privé parmi ses multiples stratégies visant à redorer son blason, indique son service de communication et presse dans un document remis à l’ACP, à l’occasion de la célébration, samedi à Kinshasa, de ses 20 années d’existence.
Selon le document, l’appui technique aux paysans et la production agricole font partie de ces stratégies arrêtées, citant en exemple le partenariat développé notamment entre le S.N et le ministère de la Défense nationale, anciens combattants et Réinsertion ainsi qu’avec l’hôtel de ville.
En dépit des difficultés de trésorerie auxquelles le SN fait face, son leadership assuré par le général de Brigade Kitenge Tundwa ne ménage aucun effort pour contribuer au développement et la reconstruction nationale, idéal auquel aspire le peuple congolais, précise le document.
Créé le 15 Oct. 1997, à l’initiative de feu le Président Laurent Désiré Kabila, le SN avait mobilisé 6.600 jeunes, garçons et filles, sur toute l’étendue de la RDC en vue de leur brassage et leur formation au Centre pilote de Kaniama Kasese, dans la province du Haut-Lomami.
Le Service national qui ne reçoit ni subside, ni crédit d’investissement de la part de l’Etat et sans siège pour son bon fonctionnement, souligne la même source, a pour mission d’éduquer, encadrer et mobiliser la jeunesse Congolaise aux actions civiques en vue d’appuyer la reconstruction et le développement de la RDC.
En outre, ce service qui est présent dans toutes les anciennes provinces du pays, encadre les militaires et fonctionnaires en fin de carrière en vue de leur insertion dans les pôles de développement intégré et leur participation à la reconstruction nationale. ACP/YWM/Kayu/May

Dans la même catégorie