GNA « Super Body 2018 » launched By: Simon Asare GNA Sports Minister inaugurates a 10-member National Youth Policy Committee AIB Visite de Le Drian et sécurité, au menu de la presse en ligne burkinabè AIB Le journaliste a obligation de fournir des informations vérifiables (ministre Rémis Dandjinou) AIB Procès putsch manqué: Herman Yaméogo estime qu’il y a erreur sur sa personne MAP UA: Le kenyan Raila Odinga nommé Haut Représentant pour le développement des infrastructures en Afrique (communiqué) MAP Enlevé il y a une semaine, le milliardaire Dewji rentre « sain et sauf à la maison » AIP Le commissariat de police de Sikensi confronté à un problème de mobilité AIP Les cours d’anglais dispensés par des vacataires depuis 2014 au collège de Bouna AIP La mairie de Tafiré va dégager un fonds de 20 millions F CFA pour l’autonomisation de la femme

Le Sommet de la francophonie se félicite des résultats de la COP22


Rabat , 27/11/2016 (MAP), Le XVIè Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), qui a pris fin dimanche à Antananarivo, s’est félicité des résultats de la 22è Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), tenue du 7 au 18 novembre à Marrakech.

« Nous saluons les résultats de la 22è Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) à Marrakech », précise la déclaration finale de ce sommet, tenu les 26 et 27 novembre.

Les chefs d’Etat et de gouvernement, qui ont participé au sommet, se sont également félicités de la dimension africaine de cette manifestation planétaire, « sa démarche inclusive et son articulation entre les Objectifs de Développement Durable (ODD) et la lutte contre les changements climatiques ».

Selon la déclaration, cette Conférence onusienne a « permis de faire avancer le processus de mise en oeuvre de l’Accord de Paris et l’application des décisions y afférentes ».

Tout en saluant le rôle joué par la Francophonie et appelant l’OIF à poursuivre son accompagnement à la dynamique enclenchée, ils ont exprimé leur détermination à prendre les mesures nécessaires pour convertir les engagements de l’Accord de Paris en actions concrètes.

Le sommet a souligné l’importance de rehausser progressivement le niveau d’ambition des parties et d’encourager, par des programmes de soutien, de recherche et d’investissement, l’accès au développement équitable et durable, fondé sur une économie qui privilégie un usage rationnel des ressources naturelles, le recyclage et la promotion des énergies durables et renouvelables.

Il a également exprimé le soutien aux initiatives visant à encourager la publication, d’ici à 2020, des stratégies nationales de développement sobre en carbone et à favoriser l’accès à l’énergie durable pour tous, à l’exemple de celles mises en œuvre pour le développement des énergies durables en Afrique.

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont exprimé l’appui à l’opérationnalisation complète du Fonds vert pour le climat, afin de soutenir des projets concrets d’atténuation et d’adaptation, et renforcer les capacités des pays francophones pour assurer une utilisation pérenne des fonds.

Le XVIè sommet de la francophonie a été consacré au thème « Croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ».

KA—ES.

Dans la même catégorie