ACP Les exigences du volontariat selon la coordonnatrice de CVPPD ACP Les  candidates députées de Kimbanseke  sensibilisées aux inégalités pendant la campagne électorale ABP Célébration de la  13ème édition de la Journée Nationale de Lutte contre la Corruption ACP Le harcèlement sexuel sacrifie la méritocratie en milieux universitaires ACP Appel aux femmes à approfondir les études en vue de favoriser la parité 50/50 ACP Plaidoyer pour la multiplication des structures policières de prise en charge des enfants vulnérables ABP Démarrage à Lokossa de la semaine des volontaires de l’ABPF ABP Des boissons et produits alimentaires frelatés saisis dans les marchés du Zou ABP Les  CVPA des Collines formées sur la vente groupée des noix de cajou AIP Cote d’Ivoire/ Simone Gbagbo à la célébration de la journée des droits de l’Homme

Le Sommet de la francophonie se félicite des résultats de la COP22


Rabat , 27/11/2016 (MAP), Le XVIè Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), qui a pris fin dimanche à Antananarivo, s’est félicité des résultats de la 22è Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), tenue du 7 au 18 novembre à Marrakech.

« Nous saluons les résultats de la 22è Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) à Marrakech », précise la déclaration finale de ce sommet, tenu les 26 et 27 novembre.

Les chefs d’Etat et de gouvernement, qui ont participé au sommet, se sont également félicités de la dimension africaine de cette manifestation planétaire, « sa démarche inclusive et son articulation entre les Objectifs de Développement Durable (ODD) et la lutte contre les changements climatiques ».

Selon la déclaration, cette Conférence onusienne a « permis de faire avancer le processus de mise en oeuvre de l’Accord de Paris et l’application des décisions y afférentes ».

Tout en saluant le rôle joué par la Francophonie et appelant l’OIF à poursuivre son accompagnement à la dynamique enclenchée, ils ont exprimé leur détermination à prendre les mesures nécessaires pour convertir les engagements de l’Accord de Paris en actions concrètes.

Le sommet a souligné l’importance de rehausser progressivement le niveau d’ambition des parties et d’encourager, par des programmes de soutien, de recherche et d’investissement, l’accès au développement équitable et durable, fondé sur une économie qui privilégie un usage rationnel des ressources naturelles, le recyclage et la promotion des énergies durables et renouvelables.

Il a également exprimé le soutien aux initiatives visant à encourager la publication, d’ici à 2020, des stratégies nationales de développement sobre en carbone et à favoriser l’accès à l’énergie durable pour tous, à l’exemple de celles mises en œuvre pour le développement des énergies durables en Afrique.

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont exprimé l’appui à l’opérationnalisation complète du Fonds vert pour le climat, afin de soutenir des projets concrets d’atténuation et d’adaptation, et renforcer les capacités des pays francophones pour assurer une utilisation pérenne des fonds.

Le XVIè sommet de la francophonie a été consacré au thème « Croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ».

KA—ES.

Dans la même catégorie