APS JOJ DAKAR 2022 : IBRAHIMA WADE NOMMÉ COORDONNATEUR DU COMITÉ D’ORGANISATION APS CHEIKH AHMETH TIDIANE BÂ , NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS APS ABDOUL LATIF COULIBALY, NOUVEAU PORTE-PAROLE DE LA PRÉSIDENCE AGP Boké/ 1.540 panneaux solaires offerts à 51 villages de la préfecture AGP Lancement du projet ‘’Développer l’Agriculture commerciale en Guinée’’ dans la Région AGP Conakry/Coup de pouce des autorités aux bouchers et vendeurs de bétails AGP Des insuffisances relevées en 2018 au Crédit Rural de Guinée NAN NCC advocates broadband development to drive industrial revolution APS ABDOU KARIM SALL S’ENGAGE POUR LA SAUVEGARDE DU PARC DE NIOKOLO KOBA APS ALIOU CISSÉ DOIT TROUVER « LA BONNE FORMULE’’ POUR LA COHABITATION AU SEIN DE LA TANIÈRE, SELON EL HADJ DIOUF

Le Souverain du Maroc ne cesse de prendre des initiatives pour un rôle accru des femmes au sein de la société


   

Rabat, 13 avril 2015 (MAP) – SM Mohammed VI, Roi du Maroc, ne cesse de prendre des initiatives, depuis son accession au trône, pour un rôle accru des femmes au sein de la société marocaine notamment dans le champ religieux, écrit l’agence de presse italienne  »Adnkronos ».

La toute dernière initiative remonte à quelques jours quand le Souverain marocain a donné ses instructions ‘’pour renforcer la représentativité féminine dans l’encadrement spirituel des citoyens et ce, à travers l’augmentation du nombre de Alimates au sein du Conseil supérieur et des Conseils régionaux des Oulémas’’ , souligne l’agence dans un article intitulé ‘’Davantage de femmes au sein des instances religieuses : tournant voulu par le Roi Mohammed VI’’.

Cette décision royale ‘’vient conforter les grands espoirs que SM le Roi, Amir Al Mouminine, fonde sur le rôle de la femme et sa grande contribution à la réalisation d’une renaissance globale de la Oumma’’, ajoute l’agence qui cite un communiqué du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

L’agence italienne fait, en outre, observer que le Souverain marocain multiplie les initiatives pour renforcer le rôle de la femme en particulier dans le domaine religieux marqué, en 2005, par l’entrée de Mourchidates, des prédicatrices ‘’chargées à transmettre les valeurs religieuses aux enfants et aux femmes dans divers espaces’’.

‘’Il s’agit d’une reconnaissance du rôle joué par la femme marocaine dans les domaines éducatif et religieux dans la sphère publique’’, constate l’agence.

BW/AJ.

Dans la même catégorie