ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

LE SYTJUST SUSPEND SON MOT D’ORDRE APRÈS LES ENGAGEMENTS DE LA TUTELLE


  1 Septembre      6        Justice (869),

   

Dakar, 1er sept (APS) – Le Bureau exécutif national du syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) a décidé mardi de suspendre pour un mois son mot d’ordre de grève suite à des engagements pris par le ministre de la Justice, a appris l’APS.

L’annonce a été faite par le Secrétaire général du Sytjust Ayé Boune Malick Diop après une grève de plus de 70 jours qui a considérablement perturbé le fonctionnement du système judiciaire.

Le Syndicat des travailleurs de la justice a entamé une grève le 2 juin dernier, pour demander l’application d’accords déjà signés avec le gouvernement.

Le SYTJUST réclame notamment la publication de décrets prévoyant de nouveaux coûts dans les frais de justice, pour alimenter le fonds commun des greffes.

Les décrets prévoient également la création de nouveaux corps chez les travailleurs de la justice.

S’exprimant, mardi, lors d’une conférence de presse au siège de l’UNSAS, le secrétaire général du syndicat a souligné que cette décision de suspendre leur mot d’ordre de grève fait suite à des engagements pris par le ministre de la Justice Me Malick Sall.

’’Le ministre a promis de diligenter toutes les revendications durant ce mois de septembre’’, a déclaré Ayé Boune Malick Diop, ajoutant la tutelle ’’a pris ces engagements devant la caution morale d’illustres personnalités’’.

Il a notamment cité le bâtonnier de l’Ordre des avocats et le secrétaire général de l’UNSAS Mademba Sock.

’’Cette suspension du mot d’ordre qui témoigne de la bonne foi des travailleurs de la justice fait suite la trêve de 96 h’’, a dit Ayé Boune Malick Diop.

’’Cette suspension qui sera observée durant le mois de septembre devrait notamment permettre au ministère de la Justice de mettre en œuvre le protocole d’accord qui a été signé avec le gouvernement’’, a ajouté le Secrétaire général du Sytjust.

Ce protocole, selon M. Diop concerne trois points à savoir le statut, les primes des travailleurs de la justice et les fonds communs.

Dans la même catégorie