GNA China ready to lead global economic rebound APS L’ANER EST EN TRAIN D’INSTALLER DES MINI-CENTRALES SOLAIRES DANS LE MONDE RURAL, SELON SON DIRECTEUR GÉNÉRAL APS MALICK DAFF SE SATISFAIT DU RÉSULTAT APS KALIDOU KASSÉ EXPOSE ‘’GIS GIS BU BEES’’, SA NOUVELLE VISION PICTURALE APS COUPE DE LA CAF : LE JARAAF PREND UN LÉGER AVANTAGE LORS DE LA MANCHE ALLER ANP Maradi : Le Président Issoufou Inaugure la route Maradi-Madarounfa-frontières Nigéria ANP Niger : Le parlement adopte le statut du personnel militaire des forces Armées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 29 cas de COVID-19 notifiés le 28 novembre 2020 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: Les parents exhortés à déclarer leurs enfants à l’état civil AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée internationale des droits de l’enfant: Les enfants de Bouaflé exhortent leurs parents à maintenir la cohésion sociale

LE TAUX D’ENREGISTREMENT À LA NAISSANCE EST DE 77,9% (DIRECTEUR ETAT-CIVIL)


  19 Novembre      3        Société (25395),

   

Dakar, 19 nov (APS) – Le taux d’enregistrement à la naissance au Sénégal est de 77,9%, a souligné, jeudi à Dakar, Aliou Ousmane Sall, directeur de l’Etat-civil, citant le dernier rapport de l’Enquête démographique et de santé (EDS).

’’Le taux d’enregistrement à la naissance est de 77,9% selon le dernier rapport de l’EDS (Enquête démographique et de santé)’’, a précisé le directeur de l’Etat-civil, dans un communiqué transmis à l’APS, jeudi soir.

Il a apporté cette précision suite à l’intervention du président de l’Association des maires du Sénégal (AMS), Aliou Sall, faisant état d’un taux de 25 % des enfants déclarés à la naissance.

’’Ce sont des données officielles. Je dis bien à la naissance, c’est-à-dire, automatiquement à la naissance, seuls 25 % des enfants sénégalais sont déclarés à l’état civil. Cela ne vaut pas dire que seuls 25% des Sénégalais sont déclarés à l’état-civil. Et heureusement que les gens se rattrapent’’, avait déclaré le président de l’AMS.

Le maire de Guédiawaye intervenait en marge des travaux de la deuxième réunion du comité de pilotage du programme d’appui au renforcement du système d’informatisation de l’état-civil et à la consolidation d’un fichier national d’identité biométrique au Sénégal.

Ce programme, financé par l’Union européenne, pour un montant de 17 836 192 500 FCFA, vise à contribuer ’’de manière significative’’, à la modernisation de l’état-civil, par un appui au pilotage stratégique et une amélioration de l’offre et de la demande des services d’état-civil.

Dans la même catégorie