MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Le taux des échanges commerciaux entre les pays de l’UEMOA évalué à 12,4 pc (Expert)


   

Rabat, 09 déc. 2015 (MAP)- Le taux des échanges commerciaux entre les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est évalué à 12,4 pc, selon le co-directeur de la cellule de suivi de l’intégration régionale au ministère sénégalais de l’Economie, des finances et du plan, Mouhamadou Moustapha Ngom.

Intervenant lors d’une rencontre tenue mardi à Dakar sous le thème « La facilitation des échanges, un déterminant de l’intégration économique ouest-africaine », l’expert sénégalais a affirmé que le rapport 2014 de l’UEMOA indique que seulement 12,4 pc représentent les échanges commerciaux intra-communautaires des pays de la sous-région et cela malgré l’intégration économique tant prônée par l’organisation.
L’objectif visé dans l’intégration c’est l’augmentation des échanges commerciaux, a dit M. Ngom lors de cette réunion initiée à l’occasion de la 24è la Foire internationale de Dakar (FIDAK), appelant les Etats africains à lever les obstacles liés aux activités transfrontalières pour aboutir aux résultats escomptés.
Il a rappelé dans ce sens la mise en place des règlements du tarif commun et le développement des nombreux instruments de facilitation d’échanges élaborés par l’UEMOA et que les pays de la sous-région devront nécessairement adopter.
Créée en janvier 1994, l’UEMOA regroupe le Sénégal, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger et le Togo. Sa mission consiste notamment à renforcer la compétitivité des activités économiques et financières des pays membres.

MN—BI.
HA.

MAP 091156 GMT déc 2015

Dans la même catégorie