NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Le Togo bénéficient de plus de 65 milliards de FCFA de la BM et de la BAD


  26 Décembre      57        Economie (21994), Finance (3696),

   

Lomé,  26 déc 2017 – (ATOP) – Le ministre de l’Economie et des Finances Sani Yaya a signé le jeudi 21 décembre à Lomé, quatre accords de financement dont trois avec la représentante résidente de la Banque Mondiale (BM) au Togo, Mme Joëlle Dehasse et un avec la responsable pays de la Banque Africaine de Développement (BAD) au Togo, Mme Khadidia Diabi.
L’accord de financement avec la BM qui porte sur un montant total de 101,9 millions de dollars, soit plus de 58 milliards de F CFA, sera exécuté à hauteur de 66,9 millions de dollars, sous forme de don et 35 millions de dollars, sous forme de crédit.
Il prévoie concrètement un don de 15 millions de dollars au Projet de Gouvernance Economique en vue d’aider à renforcer la gestion des investissements publics, la mobilisation des recettes intérieures, la responsabilité de l’Etat et les mécanismes de suivi dans le but d’améliorer la qualité des services dans les secteurs prioritaires de l’éducation, la santé et de l’eau.
Un don de 51,9 millions de dollars est alloué au Programme d’appui à la Gestion Fiscale et aux Réformes ayant trait aux Infrastructures-PAGFRI. C’est un appui budgétaire destiné à soutenir le Togo dans ses efforts pour consolider son cadre fiscal et à relever les contraintes majeures qui entravent la croissance économique, notamment dans le secteur des infrastructures. Ce programme est le premier appui budgétaire que la BM accorde au Togo depuis 2013.
Quant au crédit de 35 millions de dollars, il est affecté au Projet de Réforme et d’Investissements dans le Secteur de l’Energie au Togo-PRISET afin de contribuer à améliorer l’environnement institutionnel et la soutenabilité financière du secteur de l’énergie au Togo.

Le soutien de la BAD porte sur un Programme d’Appui à la Promotion de l’Agrobusiness (PAGPA), pour un montant de 7,47 milliards de FCFA, comprenant un don du Fonds Africain de Développement (FAD) de 1,8 milliards de FCFA et un autre titre de la Facilité d’Appui à la Transition (FAT) de 5,65 milliards de FCFA.
Ce programme contribuera à la création des conditions favorisant une croissance économique inclusive et s’attachera à soutenir l’essor d’un environnement favorable aux investissements publics requis pour le développement de l’agriculture et ses chaînes de valeurs.
Les documents ont été paraphés du côté du gouvernement par le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, du côté de la BM par Mme Joëlle Dehasse et de la BAD par Mme Khadidia Diabi.
Le ministre de l’Economie et des Finances s’est réjoui de l’accord signé avec la BM et a indiqué que ces trois nouveaux projets font partie d’un ensemble de programmes prioritaires initiés par le gouvernement pour soutenir les populations. Ces accords a-t-il déclaré, viennent consolider toutes les actions engagées dans cette dynamique. Il s’est dit persuadé qu’ils vont permettre à l’Etat de faire face aux nombreux défis auxquels il est confronté.
Par rapport à l’accord avec la BAD, le ministre Sani Yaya a déclaré qu’afin de permettre l’émergence des entreprises agro-industrielles aux côtés des micro-entreprises de transformation, le gouvernement a pris des initiatives pour favoriser l’installation d’investissements privés dans le secteur agricole en menant des reformes dans le secteur énergétique, social, financier et hydraulique. Il a formulé le vœu que l’excellente coopération qui existe entre le groupe de la BAD et le Togo se renforce davantage dans l’intérêt des populations.
Mme Dehasse a félicité le ministre et son équipe pour le leadership qui a abouti à la négociation de cet accord. Elle a relevé que l’année 2017 a été fructueuse pour le partenariat Togo-Banque Mondiale qui s’est renforcé avec l’approbation de 7 nouveaux financements qui répondent tous à des besoins pressants.
La responsable pays de BAD, Mme Khadidia Diabi, a fait savoir que le programme financé répond aux défis majeurs auxquels le Togo continue à faire face, pour sortir de sa situation de fragilité et juguler sa vulnérabilité aux crises d’ordre social. Il permettra à la BAD, a-t-elle poursuivi, de contribuer aux réformes visant la prise en compte du genre dans les actions publiques et en particulier dans le secteur agricole.
ATOP/KYA/SAS

Dans la même catégorie